Actualités

Transport : le Premier ministre annonce le financement de nouvelles lignes de tramway sur la MEL

 
 
Transport : le Premier ministre annonce le financement de nouvelles lignes de tramway sur la MEL

Ce 6 octobre 2021, Jean Castex, Premier ministre, était à Lille et Tourcoing en présence de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, et de Jean-Baptiste Djebarri, ministre délégué chargé des transports, pour dévoiler les résultats de l'appel à projets sur les transports collectifs en site propre et les pôles d'échanges multimodaux. Plusieurs projets concernent l'agglomération lilloise.

Après avoir visité le poste de commandement de l'opérateur de transport de la Métropole européenne de Lille, les ministres se sont rendus en tramway à Tourcoing aux côtés de Georges-François Leclerc, préfet du Nord, et des élus locaux. Sur place, le projet de ligne de tramway du pôle Roubaix-Tourcoing a été présenté. Le Premier ministre s'est ensuite rendu en mairie de Tourcoing où il a fait le point sur les résultats de l'appel à projets sur les transports collectifs en site propre et les pôles d'échanges multimodaux.

L'appel à projets sur les transports collectifs en site propre et les pôles d'échanges multimodaux

Depuis 2008 hors Île-de-France, l’État soutient financièrement le développement des transports collectifs en site propre élaborés par les autorités organisatrices de la mobilité à travers des appels à projets dédiés. La loi d’orientation des mobilités adoptée fin 2019 a prévu dans son programme d’investissements la poursuite de ce dispositif de soutien. Un quatrième appel à projets a ainsi été lancé en décembre dernier par le ministre en charge des transports avec une nouveauté par rapport à l’édition précédente, l’incorporation d’un volet sur les pôles d’échanges multimodaux (hors péri-mètre ferroviaire).

Les porteurs de projets avaient ainsi jusqu’à fin avril 2021 pour remettre leurs dossiers de candidature. Pour être éligibles, les travaux ne doivent pas avoir commencé à la date de lancement de l’appel à projets, et doivent démarrer avant fin 2025.

L’aide de l’État au titre de cet appel à projets porte sur le volet infrastructures. L’enveloppe d’aides prévue initialement s’élevait à 450 M€. Le Premier ministre a souhaité que ce montant soit doublé afin de soutenir l’investissement des collectivités territoriales dans un secteur durement éprouvé par la pandémie. Le Plan France Relance 2020-2022 contribue ainsi à hauteur de 450 M€ au titre de sa mesure en faveur des transports du quotidien. L’enveloppe atteint donc 900 M€ au total, soit le plus gros montant accordé dans l’histoire des appels à projets sur les transports collectifs en site propre.

Les taux de subvention attribués aux projets retenus sont variables, en fonction de l’intérêt des projets et de différents bonus attribués sur les thématiques suivantes :

  • pour les transports collectifs en site propre : desserte des quartiers prioritaires de la politique de la ville, agglomération concernée par une future zone à faibles émissions mobilité, utilisation de véhicules routiers zéro émission, politique d’urbanisme en lien avec le projet de transport ;
  • pour les pôles d’échanges multimodaux : localisation au sein d’une communauté de communes.

Le Premier ministre a annoncé ce mercredi 6 octobre 2021 l’ensemble des projets lauréats ainsi que les subventions de l’État associées. Ces dernières seront délivrées par l’Agence de financement des infrastructures de transport de France après conventionnement avec le porteur de projet. Une très grande majorité des projets présentés ont été retenus (85 %).

64 projets de pôles d’échanges multimodaux ont également été retenus pour 42 M€ de subventions.

Les taux de subvention rapportés à la dépense subventionnable sont en moyenne de 17 %.

7 projets bénéficient du montant de subvention plafond de 40 M€ dont 2 projets sur l'agglomération Lilloise.

Zoom sur les principaux projets de l’agglomération lilloise

La métropole européenne de Lille regroupe près de 1,175 million d’habitants. Elle dispose de deux lignes de métro léger automatiques 1 et 2, ainsi que de deux lignes de tramway R et T. La dernière section de métro mise en service date de 2000.

Pour cet appel à projets, la métropole a décidé de proposer sept dossiers de candidature, représentant plus de 1,6 Md€ d’investissements. Parmi ce programme ambitieux figurent deux très gros projets de tramway d’un coût de près de 1,4 Md€ au total :

  • un réseau de lignes de tramway de 30 km pour le pôle de Lille, qui relierait au nord Wambrechies et Lille-Europe à Hallennes-lez-Haubourdin et Seclin au sud en passant par l’ouest de la commune lilloise ;
  • un nouveau réseau de lignes de tramway de 22 km pour le pôle de Roubaix-Tourcoing, qui relierait Roncq au nord, Herseaux (Mouscron) à l’est et Hem au sud.

Le démarrage des travaux de ces lignes est annoncé pour 2025. Pour l’ensemble de ses projets, la métropole européenne de Lille bénéficiera de 120 M€ de subvention de l’Etat.

Consultez le dossier de presse sur l'appel à projets :

> Dossier de presse du 06.10.2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 9,52 Mb

Les lauréats de l'appel à projets :

> Lauréats de l'appel à projets - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

Retour en images :

Photo 1
Photo 2
Photo 3
Photo 4
Photo 5
Photo 6
Photo 7
Photo 8