Actualités

Tour de France 2022 - Retour en images sur la mobilisation des services de l’État

 
 
Tour de France 2022 - Retour en images sur la mobilisation des services de l’État

Du mardi 5 au mercredi 6 juillet, la 4e étape du tour de France est partie de Dunkerque pour se diriger vers Calais, avant de relier Lille à Wallers-Arenberg lors de la 5e étape. Les services de l’État étaient mobilisés afin de veiller à la prudence aux bords des routes et s'assurer que cet évènement se déroule en toute sécurité, pour le public comme pour les coureurs, et dans la bonne humeur.

Sur l'ensemble du parcours, la circulation était fermée une heure avant le passage de la caravane publicitaire. Le stationnement était interdit le long de l’itinéraire, sur les bretelles d’autoroute ou sur les bandes d’arrêt d’urgence. Le rétablissement de la circulation est intervenu après le passage des coureurs.

Les services de l’État ont été pleinement engagés sur les missions de prévention et de contrôle sur le parcours du Tour de France.

Afin de préparer cet évènement sportif majeur, plusieurs réunions se sont tenues entre les services de l’État et les organisateurs que sont les collectivités et la société ASO pour déterminer les mesures de sécurité et de circulation nécessaires à son bon déroulement.

Le ministère de l'Intérieur mobilisé pour la sécurité de la course

Les différentes composantes du ministère de l’Intérieur dans le département, préfecture, gendarmerie et police nationales, sécurité civile, ont été mobilisées pour permettre au Tour de France de se dérouler dans de bonnes conditions de sécurité pour tous : autorisations administratives, coordination et mobilisation des services de l’État, des collectivités et des services de secours et de santé.

Le Centre opérationnel départemental (COD) activé en préfecture du Nord :

Un centre opérationnel départemental (COD) réunissant des représentants de chaque service concerné, préfecture, direction départementale des territoires et de la mer, police, gendarmerie, police municipale, service départemental d’incendie et de secours, Samu, secouristes et organisateur de la course a été activé durant les deux jours, sous l’autorité du préfet, afin d’assurer la coordination des dispositifs de sécurité et de secours.

   
   

La Police et la Gendarmerie nationales mobilisées tout au long du parcours :

   
4_2
7
3_3
5_1
                  

"La route se partage" : trois stands de la Sécurité routière pour s'informer

A cette occasion, la coordination Sécurité routière du Nord - service de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Nord) - a été mobilisée pour l’animation d’ateliers " La route se partage ". Les trois stands étaient présents à Dunkerque (place Jean Bart), Lille (près du départ, parvis du Grand Palais) et Arenberg (près de l'arrivée, av. Michel Rondet).

L’objectif de ces ateliers animés par les intervenants de sécurité routière (IDSR) du Nord était de rappeler les règles de bonne conduite, les bons comportements à adopter pour un meilleur partage de la route, mais aussi de répondre à toutes les questions du public en lien avec l’usage de la route, et ce, de manière ludique au travers de quiz permettant à chacun de tester ses connaissances, de simulateurs de conduite, de lots à gagner.

    
Les stands de la Sécurité routière, présents à Dunkerque, Lille et Arenberg :