Actualités

Sixième édition des jeudis de la relance

 
 
Sixième édition des jeudis de la relance

Au travers le plan "France Relance", l’État a mis en place un fonds de développement et de soutien des projets des collectivités et des entreprises.

Ainsi dans le cadre de la sixième édition des "Jeudis de la relance", organisée ce 11 mars 2021, les sous-préfets des arrondissements du département du Nord ont effectué différents déplacements afin de mettre en avant le déploiement des mesures concrètes du le plan "France Relance" sur le terrain.

Le plan France Relance à Roubaix

Johanna Buchter, sous-préfète pour Roubaix, a visité aux côtés de Guillaume Delbar, maire de de Roubaix, l'entreprise WECOSTA spécialisée dans la fabrication de pièces plastiques des véhicules, lauréate du fonds de modernisation de l'automobile. Confiant dans son projet, l’État a accordé à cette entreprise une subvention de 800 000 € pour diversifier sa gamme et optimiser ses coûts de production grâce aux outils de l'industrie 4.0 et de l'intelligence artificielle.

17
18
19

Le plan "France Relance" dans le Cambrésis

Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai, s'est rendu :

- à l'agence Pôle emploi de Cambrai, pour visiter aux côtés de Silvert Karine, directrice de l'agence, le Lab'mobile PUXI, véhicule pour faire découvrir les métiers de la plasturgie notamment aux jeunes suivis par les structures de l'emploi et de la formation.

- aux côtés de Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental du Nord, sur le chantier du Pôle de Santé du Haut Escaut et de l'espace "France Services" de Gouzeaucourt. Ce projet a bénéficié d'un soutien de l'Etat de 627309 €.

- à la boulangerie "Ange" de Cambrai, pour signer dans le cadre du dispositif "1jeune1solution", cinq contrats "Initiative Emploi Jeunes" et un "Emploi Franc+".

22
21
23

Le plan "France Relance" dans l'arrondissement de Lille

- Camille Tubiana, préfète déléguée pour l'égalité des chances, s'est rendue à l'agence Pôle emploi de Seclin pour échanger avec l'entreprise de livraison Abeille Rush. Cette entreprise a recruté 17 salariés en emplois francs CDI.

- Simon Fetet, sous-préfet de l'arrondissement de Lille, secrétaire général de la préfecture du Nord, s'est rendu à Anstaing pour visiter les différents chantiers de rénovation énergétique des bâtiments communaux financés par l'Etat à hauteur de 26 515€.

- Nicolas Ventre, sous-préfet, secrétaire-général adjoint de la préfecture du Nord, s'est rendu à Hantay pour visiter le chantier de la future maison médicale, projet soutenu par l'Etat à hauteur de 420055€ (soit 40% du coût de l'opération).

tubiana
carte postale France Relance (1)
carte postale France Relance

Le plan "France Relance" dans le Valenciennois

Michel Chpilevsky, sous-préfet de Valenciennes, s'est rendu :

- sur le chantier de construction de la Maison de santé pluridisciplinaire de Mortagne-du-Nord, projet soutenu par l'Etat à hauteur de 424 695 € (soit 40% du coût de l'opération).

- sur le site l'entreprise SNCZ de Bouchain (spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de pigments anticorrosion) qui a bénéficié d'une subvention de soutien à l'investissement de 800 000€.

25
26

Le plan "France Relance" dans le Dunkerquois

Hervé Tourmente, sous-préfet de Dunkerque, s'est rendu ce 08 avril 2021, à Killem sur le site de l'entreprise "Van Robaeys Frères" spécialisée dans la fibre de lin (culture, production, transformation). Le plan France Relance a permis à l'entreprise de moderniser ses chaines de teillage.

carte postale France Relance (3)

Le plan France Relance dans le Douaisis 

Jacques Destouches, sous-préfet de Douai, a procédé en sous-préfecture de Douai, à la signature de plusieurs "Parcours Emploi Compétence - PEC" (accompagnement dédié et accès facilité à la formation et à l’acquisition de compétences) :

- deux avec la commune de Sin-le-Noble (domaines de la petite enfance et d’entretien des espaces verts);

- un avec l’association des centres sociaux du Douaisis (domaine entretien et aide à domicile).

Avec l’entreprise Leroy Merlin, un contrat à durée indéterminée (CDI) a été signé avec un jeune recruté dans le secteur de la logistique. Ce recrutement fait suite à un accompagnement mis en place dans le cadre du dispositif "Garantie Jeune".

Cette rencontre s'est clôturée par le témoignage d'Anissa. En décrochage scolaire, le dispositif « Garantie Jeunes » lui a permis de définir un nouveau projet. Après avoir repris un parcours d'études, la direction de Leroy Merlin souhaite l'accueillir en alternance pour terminer ses études en licence ressources humaines.Retrouvez l’ensemble des dispositifs d’accompagnement des jeunes sur le site : www.1jeune1solution.gouv.fr

29
30