Actualités

Renforcement des effectifs de sécurité publique dans le Nord

 
 
Renforcement des effectifs de sécurité publique dans le Nord

Annoncée par le président de la République, la police de sécurité du quotidien (PSQ) a été lancée le 8 février 2018. La PSQ a pour objectif de retisser du lien avec les habitants en associant davantage les citoyens à l’action des forces de sécurité.

La PSQ assure les missions d’une police « sur-mesure » grâce à une présence renforcée répondant à deux exigences :
- plus de terrain et plus de moyens pour les forces de l’ordre en intensifiant les missions de proximité ;
- adapter la réponse de sécurité aux besoins des territoires.

Ce travail d’adaptation et de résolution de problème se traduit par la mise en place de groupes de partenariat opérationnel par secteur qui réunissent les forces de l’ordre et l’ensemble des parties prenantes afin de recueillir les besoins de sécurité, d’élaborer ensemble des réponses et de procéder à leur évaluation. Dans le département du Nord, il existe 111 groupes de partenariat opérationnel qui oeuvrent en faveur d’une réponse localisée et adaptée à chaque territoire.

D’ici 2022, le Gouvernement a annoncé le recrutement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires pour répondre aux différents enjeux.

Parallèlement, afin d’apporter une réponse adaptée aux territoires qui en avaient le plus besoin, des Quartiers de Reconquête Républicaine (QRR) ont été créés et dotés d’effectifs supplémentaires capables d’agir plus vite et mieux contre la délinquance.

Dans le département du Nord, le QRR de Lille-Fives/Lille-Moulins a été parmi les premiers mis en place en 2018. En 2019, un quartier de reconquête républicaine a également été créé à Maubeuge. Puis, en 2019, le dispositif a été complété par la création du QRR de Roubaix-Tourcoing, portant ainsi à 3 le nombre total de QRR.

Dans le Nord, 156 postes supplémentaires

En 2021, 156 postes de policiers seront créés dans le département du Nord. Ces postes seront répartis entre les différentes circonscriptions de sécurité publique (CSP) du département :
• 22 pour la CSP de Douai ;
• 17 pour la CSP de Valenciennes ;
• 117 pour la CSP de Lille Agglomération.

Ces effectifs supplémentaires permettront de renforcer la présence policière sur la voie publique et dans les transports en commun et de mener une action encore plus soutenue en matière de lutte contre les stupéfiants.

Michel Lalande, préfet du Nord, tient à saluer l’engagement de l’ensemble des forces de l’ordre du département mobilisées quotidiennement pour assurer la sécurité des citoyens.