Actualités

Logement - Emmanuelle Wargon en déplacement dans le département du Nord

 
 
Logement - Emmanuelle Wargon en déplacement dans le département du Nord

Ce jeudi 17 septembre 2020, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement, s’est rendue dans le département du Nord dans le cadre du plan France Relance (www.gouvernement.fr/france-relance ) sur le volet construction et rénovation de logements sociaux et innovations en matière de constructions bâtimentaires.

À son arrivée, Emmanuelle Wargon a souhaité réunir, à Lille, les principaux acteurs du dispositif de lutte contre l’habitat indigne. Parmi les personnes présentes se trouvaient Daniel Barnier, préfet délégué à l’égalité des chances, Eric Fisse, directeur départemental des territoires et de la mer (DDTM), Emmanuel Richard, directeur départemental de la cohésion sociale (DDCSdirection départementale de la cohésion sociale), Marie Sant, directrice de l’agence départementale pour l’information sur le logement (ADILAgence départementale d'information sur le logement), Frédéric Hostyn, référent régional pour la lutte contre l’habitat indigne, représentant de l’agence régionale de santé (ARS) ainsi que des élus locaux.

À l’issue de cette rencontre, la ministre s’est déplacée sur un chantier de construction de logements sociaux à Raismes, accompagnée, notamment, de Michel Chpilesky, sous-préfet de l’arrondissement de Valenciennes, d’Eric Fisse (DDTM), d’Aymeric Robin, maire et président de la communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut (CAPH, financeur du projet), du promoteur Pierval, de l’architecte et du bailleur (Clesence) .

Ce chantier de construction de 44 logements sociaux est basé sur une ancienne friche industrielle (scierie). Le projet « Raismes 2032 » qui a pour but l’élargissement du cœur du centre bourg vers la forêt et la base de loisirs a ainsi pu être présenté à la ministre.

Emmanuelle Wargon s’est ensuite rendue sur le chantier de construction du futur siège de la société Construction 3D à Bruay-sur-l’Escaut, ainsi qu’à l’entrepôt de cette société innovante en matière de construction 3D, en présence du sous-préfet et des élus locaux. Cette start-up valenciennoise a développé un outil capable d’imprimer des structures de chantiers. Les associés ont présenté leur bâtiment de démonstration de 54m², premier bâtiment du futur siège de Construction-3D (2500m² souhaités d’ici 2021), dont les murs en mortier ont été imprimés à l’aide de leur imprimante 3D.

Les avantages de ces impressions 3D sont nombreux tant sur le plan du logement que de l’aspect écologique : un mur est imprimé en sept heures et la quantité de matière première est maîtrisée grâce à l’outil d’impression. La société a bénéficié d’une aide de Bpi France de 67 500 euros.

Ces murs sont également fabriqués avec des matériaux biosoudés à base de lin et de chaux. L’isolant intérieur des murs est composé de paille de lin.

L’objectif d’Antoine Motte, fondateur, est de réduire le mal logement grâce aux constructions 3D.

Pour rappel, la région Hauts-de-France produit 80 % du lin au niveau mondial.