Actualités

Le Canal Seine-Nord Europe dans l'Artois et le Cambrésis

 
 
Le Canal Seine-Nord Europe dans l'Artois et le Cambrésis

Le Canal Seine-Nord Europe (CSNE) va devenir le premier réseau européen de transport fluvial d'ici fin 2028. Il reliera le bassin de la Seine aux grandes voies fluviales du nord de la France et de l’Europe. En construisant un modèle de transport durable, performant et ancré dans les territoires, les Hauts-de-France se forgent un nouveau destin collectif au cœur de l’Europe.

Dans le cadre de la campagne d’information du grand public du projet, un livret d’information consacré spécifiquement au canal dans l’Artois et le Cambrésis a été diffusé par la Société du Canal Seine-Nord Europe (SCSNE) auprès des habitants du territoire. Y figurent, notamment, le tronçon concerné ainsi que des informations sur les créations d'emploi sur le territoire.

Pour le consulter :

vignette

> Livret d'information - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,78 Mb

En savoir plus

La création de 4 nouveaux ports intérieurs à Marquion-Cambrai, Péronne, Nesle et Noyon offrira un parc d’activités portuaires, industrielles et logistiques. Cette nouveauté va permettre d’ancrer le tissu économique des Hauts-de-France au réseau Seine-Escaut. Les solutions innovantes et durables envisagées ainsi que son positionnement stratégique à proximité, notamment, des lignes ferroviaires doteront le projet d’un rayonnement multimodal national et international.

Les 5 objectifs du CSNE :

  • Le Canal Seine-Nord Europe dans l’Artois et le Cambrésis poursuit 5 objectifs précis :
  • Relier le réseau fluvial français au réseau européen à grand gabarit.
  • Développer le transport fluvial, mode de transport plus économique, pour réduire le trafic routier.
  • Renforcer la compétitivité des productions agricoles et industrielles, grâce aux coûts de transports réduits du fluvial, facteur de pérennité des entreprises et de l’emploi.
  • Améliorer l’attractivité des régions desservies par le réseau fluvial Seine-Escaut (avec le lien fluvial du Havre à Dunkerque et la Belgique en desservant la Normandie, l’Île-de-France et les Hauts de France) pour de nouvelles implantations industrielles et logistiques afin de produire davantage en France.
  • Augmenter le potentiel des ports maritimes par de nouveaux débouchés de navigation

La région des Hauts-de-France et les départements du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme pilotent ce grand projet en partenariat avec l’État et le soutien de l’Europe. Cette gouvernance permet une intégration forte du projet dans les territoires traversés ainsi qu’une écoute des attentes de chacun des partenaires.

Actuellement les travaux ont commencé dans le département de l’Oise, une fois l’ensemble de l’ouvrage achevé, l’exploitation et la maintenance du Canal sera assurée par Voies navigables de France.

Consultez le site du Canal Seine-Nord Europe