Actualités

Lancement du point d’écoute itinérant « En voiture, Nina et Simon·e·s »

 
 
Lancement du point d’écoute itinérant « En voiture, Nina et Simon·e·s »

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, a inauguré le 4 février le dispositif « En voiture, Nina et Simon.e.s », en présence notamment des élus et des associations partenaires.

Depuis juillet 2020, un point d’écoute « Nina et Simon.e.s » est ouvert au centre commercial de Villeuneuve-d’Ascq (V2). Plus de 6 mois après son lancement, le dispositif connaît un succès croissant avec plus de 600 personnes accueillies.

Dans la continuité de cette démarche, pilotée par la Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité et portée par l’association SOLFA, le dispositif « En voiture Nina et Simon·e·s » a été lancé le jeudi 4 février. Le lancement officiel du dispositif itinérant s’est déroulé à Lille, en présence, notamment, de Michel Lalande, préfet de la région
Hauts-de-France, de Martine Filleul, sénatrice du Nord, Brigitte Liso, députée du Nord, des services de l’État et l’ensemble des structures partenaires.

Ce nouveau dispositif incarne l’action partenariale et de proximité déployée sur ce sujet, tout en décloisonnant les thématiques, et qui renforce la volonté « d’aller vers » le public. Il traduit également l’ambition globale d’améliorer l’accès aux services publics.

À quel(s) endroit(s) se déplacera le van ?

Le dispositif prend la forme d’un van itinérant conduit par une écoutante spécialisée. Plusieurs fois par semaine, et selon un planning communiqué en amont sur les réseaux sociaux et sur le site des services de l’État en région, le van s’arrête à un endroit visible et fréquenté d’une commune (place, marché, lycée …) pour se mettre à la disposition de la population.

L’expérimentation de cette première année d’itinérance concernera spécifiquement le territoire du département du Nord et de l’Aisne, avant de s’élargir, en cas de succès, à toute la région Hauts-de-France.

À qui s’adresse le dispositif itinérant ?

À l’instar du point fixe, « En voiture » s’adresse à toute personne en questionnement sur les thématiques de l’égalité entre les femmes et les hommes, la vie affective et sexuelle, la vie de couple, les droits, l’insertion ainsi que les violences. L’anonymat, la gratuité, la discrétion et la bienveillance sont également au cœur du dispositif.

Quel accompagnement est proposé ?

« En voiture Nina et Simon·e·s » s’appuie sur les acteurs locaux, tant associatifs qu’institutionnels, dans la ruralité comme en quartiers de la politique de la ville (QPV).

Sur place, la conductrice du van s’associera avec une ou un membre d’associations, centres sociaux et UTPAS locaux pour offrir une écoute plurielle et adaptée.

« En voiture Nina et Simon·e·s » offre une écoute de proximité pour les publics les plus éloignés des réseaux associatifs ou institutionnels et apporte une solution appropriée et rapide grâce à sa grande mobilité. Reconnaissable à ses coloris dynamiques et à son aménagement chaleureux, ce premier point d’écoute itinérant garde la convivialité du point fixe tout en invitant à la confidence.

Pour connaître les itinéraires du van, consultez la page Instagram du point d’écoute.

Il se rendra ces prochains jours :

- le 10 février : sur le marché de Merville de 10h00 à 14h00 ;

- le 11 février : devant le centre social du Faubourg de Béthune, à Lille, de 09h00 à 12h00.