Actualités

La pêche à l'aimant, une pratique risquée

 
 
La pêche à l'aimant, une pratique risquée

Depuis quelques années, la pratique de la pêche à l’aimant, ou « pêche magnétique », n’a de cesse de se développer dans notre département pendant les périodes de loisirs (vacances ou week-end).

Une grande majorité des personnes qui se livrent à cette activité, ne sont pas conscients des risques qu’elle présente, notamment la possibilité de sortir de l’eau des produits toxiques, des armes, des munitions, voire des obus.

Leur manipulation peut engendrer :

  • L’explosion de la munition ;
  • La fuite d’un agent toxique de guerre pouvant entraîner une intoxication ou une contamination ;
  • La fuite d’un produit incendiaire pouvant entraîner une auto-inflammation ;
  • Un détournement pour une action malveillante.

Ces risques ne sont pas anodins et mobilisent régulièrement des équipes de déminage et de soins d’urgence.

Sur les terrains privés, l’autorisation du propriétaire est requise. Pour les cours d’eau, lacs, fleuves, rivières et canaux, l’autorisation de l’État, propriétaire des biens sous-marins, est également requise.