Actualités

Julien Denormandie dans le Nord pour lancer la campagne "Entrepreneurs du Vivant, rejoignez-les !" soutenue par France Relance

 
 
Julien Denormandie dans le Nord pour lancer la campagne "Entrepreneurs du Vivant, rejoignez-les !"

Ce jeudi 1er juillet 2021, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, accompagné de Nicolas Ventre, secrétaire géneral adjoint de la préfecture du Nord, s’est rendu dans une exploitation agricole à Bousbecque dans le département du Nord.

Dans le cadre du lancement de la campagne "Entrepreneurs du Vivant, rejoignez-les !", déployée grâce au soutien du plan France Relance, le ministre s'est rendu dans une exploitation agricole à Bousbecque dans le Nord à la rencontre de jeunes agriculteurs engagés dans la transition agroécologique.

Il a présenté la mesure "Bon diagnostic carbone" du plan de Relance doté de 10 millions d’euros. Ce dispositif est accessible pour tous les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans.

Le ministre a ainsi salué les projets de réduction ou captation de carbone par des exploitations agricoles, menés et valorisés grâce à des partenariats entre agriculteurs, entreprises et l’association France Carbone Agri.

À cette occasion, Julien Denormandie a signé l’engagement d’un nouvel agriculteur dans cette démarche grâce au financement, par le plan France Relance, du diagnostic carbone de son exploitation.

Le ministre a ainsi pu échanger avec les représentants des mondes agricoles et économiques et les élus.

Ont notamment participé à ces échanges  : Vincent Ledoux, député de la circonscription, Frédéric Marchand, sénateur du Nord, Dany Wattebled, sénateur du Nord, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente chargée de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Bio-économie,Jean-François Legrand, vice-président de la Métropole Européenne de Lille en charge de l’agriculture, Joseph Lefebvre, maire de la commune, Björn Desmet, directeur régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, Antoine Lebel, directeur adjoint des Territoires et de la Mer du Nord, Samuel Vandaele, président national de Jeunes Agriculteurs, Olivier Dauger, président de la chambre régionale d'agriculture des Hauts-de-France, Michel Leroy, directeur général de Chambre Régionale d'Agriculture Hauts de France, Sarah Singla, RAGT (Rouergue Auvergne Gévaudan Tarnais, entreprise distributrice de semences de grandes cultures et de conseil et commerce autour de l'agriculture, groupe semencier européen, Marie-Thérèse Bonneau, France carbon agri association (FCAA), ainsi que des représentants d’industries (Nestlé, Mac Cain,..) et Gilles Durlin, France carbone agri, et les présidents des FDSEA 59 et 62.

Le groupe LVMH, partenaire de France carbone agri

"Les agriculteurs détiennent une partie de la solution de l’enjeu climatique car les champs, les prairies et les forêts sont aussi des puits de carbone.

Il s’agit de faire évoluer les pratiques culturales comme l’y invite France Carbone Agri, en proposant un système de comptabilisation des réductions, de leur certification et de leur financement par un mécanisme de crédit carbone, conforme au label Bas Carbone.

Le groupe LVMH (LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton SE), groupe français d’entreprises, dont l’ambition est de réduire ses émissions du Scope 3 de 55 % d’ici 2030, soutient et accompagne les politiques bas carbone des professionnels de l’agriculture qui sont des acteurs essentiels de sa chaîne d’approvisionnement.

Les maisons de LVMH sont actuellement en train d’étudier plusieurs projets de crédit carbone avec France carbone Agri (identification des volumes d’émissions, localisation géographique des fermes), à la suite d’une rencontre en février dernier qui a permis, tant à France Carbone Agri qu’aux Maisons, de partager des méthodes, des attentes et des convictions."

En savoir plus :

- https://agriculture.gouv.fr/le-bon-diagnostic-carbone-du-plan-france-relance-est-desormais-operationnel

- https://agriculture.gouv.fr/france-relance-diagnostic-carbone-vers-la-decarbonation-des-exploitations-agricoles-0