Actualités

Commémoration - Journée nationale d’hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives dans le Nord

 
 
Journée nationale d’hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives dans le Nord

Romain Royet, sous-préfet, directeur de cabinet du préfet du Nord a présidé, ce vendredi 25 septembre 2020, la cérémonie d’hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives, organisée à Lille en présence des autorités civiles et militaires, des associations représentant les harkis du Nord et leurs familles, ainsi que des associations d’anciens combattants et victimes de guerre du département.

Cette journée nationale a été instituée par le décret du 31 mars 2003, en reconnaissance des sacrifices consentis du fait de leur engagement au service de la France lors de la guerre d’Algérie.

À la suite de l’allocution de Brahim Bourabaa, président du comité régional de concertation des rapatriés harkis, Romain Royet a lu le message de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants.

Ce message rappelle notamment que « de 1954 à 1962, cette guerre est l’histoire d’une déchirure : bouleversant les repères, tiraillant les opinions, divisant les familles des deux côtés de la Méditerranée. 

[…] Il y a cinquante huit ans, les armes se sont tues. Les anciens supplétifs et leurs familles ont dû affronter de nouvelles épreuves. Pour ceux rester au pays, ce fut, bien souvent, l’horreur des représailles. Pour les autres, ce fut le déchirement, la fuite et l’exil.

[…] Les harkis et leurs descendants ont contribué et contribuent encore, par leur dévouement, leur courage et leurs réussites, à l’histoire, à l’identité et à la vitalité de notre pays.[...] Pour cette journée nationale, nous voulons redire aux harkis notre profonde reconnaissance et notre solidarité. »

> Discours du sous-préfet - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb