Actualités

France Relance : le dôme de la préfecture bientôt rénové

 
 
France Relance : le dôme de la préfecture bientôt rénové

Dans le cadre du plan France Relance, l’immobilier public fait l'objet d’investissements de rénovation. C'est le cas du dôme du site de la préfecture historique à Lille.

Les bâtiments publics (écoles, universités et bâtiments de l’État) représentent une part importante de l’immobilier en France, correspondant à 100 millions de mètres carrés.

Par souci d’exemplarité, une rénovation thermique de ces bâtiments est donc nécessaire.

Sur les 4 214 projets soutenus au niveau national dans le cadre du Plan de relance, 200 projets (27 pour l’Aisne, 21 pour l’Oise, 87 pour le Nord, 47 pour le Pas-de-Calais et 18 pour la Somme) ont été retenus dans les Hauts-de-France, représentant 139 millions d’euros en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante. Ces opérations concernent 73 communes.

La rénovation du site historique de la préfecture à Lille est l'un de ces projets.

La rénovation du site historique de la préfecture, situé Place de la République à Lille, a été retenu dans le cadre du Plan de Relance. Les travaux de rénovation énergétique portent sur 3 aspects :

  • remplacement de l’ensemble des menuiseries avec simple vitrage par des châssis dotés de double vitrage, isolant thermique renforcé ;
  • remplacement de la couverture en ardoise du dôme, rénovation des zingueries et des éléments décoratifs avec vérification de la charpente ;
  • remise à niveau des équipements techniques de l’installation de chauffage : création de sous-stations, rénovations des canalisations, remplacement des vannes, radiateurs et thermostats...

Actuellement dans un état dégradé, la couverture du dôme (terrassons, parapet, oculi, édicule d’accès) sera réalisée afin d’éviter les infiltrations d’air et d’eau au sein du bâtiment. Le 18 juin dernier, la demande de permis de construire a été signée par Simon Fetet, secrétaire général de la préfecture du Nord, en présence de l'architecte François Bisman.

Ces travaux représentent 900 000 € de dépenses sur les 4,2 M€ qui bénéficient à la préfecture au titre du plan France relance. Il s'agit de la première étape tangible de l'engagement de ces travaux !