Actualités

France Relance - Déplacement d'Agnès Pannier-Runacher à Mouvaux

 
 
France Relance - Déplacement d'Agnès Pannier-Runacher à Mouvaux

France Relance - Agnès Pannier-Runacher, accueillie par Johanna Buchter, sous-préfète de Roubaix, s'est rendue ce vendredi 30 avril 2021 chez Carelide, fabricant de poches de perfusions à Mouvaux.

Arrivée sur place, la ministre a, dans un premier temps, procédé à la minute de silence en hommage à Stéphanie Montfermé, agent de la Police Nationale de 49 ans, assassinée lors de l'attentat au commissariat de Rambouillet le 23 avril 2021.

Le déplacement s'est ensuite poursuivi par la visite du site de l'entreprise Carelide (la boucle d'eau, les zones de stockage des matières premières, les chaines automatisées de fabrication de poches, la zone de packaging et le contrôle qualité visuel), en présence d'Eric Durand, maire de Mouvaux.

Cette entreprise, seule fournisseur français de poches de perfusion, médicaments d'intérêt thérapeutique majeur (MITM), a connu une situation difficile en 2019 faisant face à un manque de compétitivité lié à un retard d'automatisation, à des non-conformités majeures, à d'importantes pertes d'appels d'offres entre 2017 et 2019 et à la baisse des prix de la concurrence étrangère. La part de marché de l'entreprise Carelide est alors passée de 30% en 2016 à 15% en 2019.

Pour autant, forte de ses produits dont la qualité est reconnue par les hôpitaux français, d'une position solide en Grande-Bretagne et en Allemagne et d'une recapitalisation par le cédant (Marcopharma appartenant à Gérard Mulliez), l'entreprise a misé sur un plan d'action clair et a défini une nouvelle stratégie de reconquête de parts de marché. Elle a ainsi procédé à la réduction des coûts de fonctionnement et à la remise en conformité, investi dans l'automatisation des chaines de production et la reprise des parts de marché et des contrats perdus jusqu'en 2019.

L'entreprise est soutenue dans son développement à hauteur de 5.1 millions d'euros par l’État, et a bénéficié de deux plans garantis par l'Etat (PGE).

Son chiffre d'affaires a atteint 40 millions d'euros de ventes en 2020 avec 400 salariés et 2500 clients. 33 millions de poches (paracétamol, glucoses,...), particulièrement utiles durant cette crise sanitaire, ont été vendues. 35% des ventes ont été réalisées hors de France.