Actualités

Économie - L'État soutient la filière dentelle-broderie

 
 
Économie - L'État soutient la filière dentelle-broderie

Dans le cadre du plan d'action national arrêté en 2020 en faveur de la filière dentelle-broderie, Michel Lalande, préfet du Nord et Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai, accompagnés des services de l'État (Douanes, DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement, DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi, DGFIP et Banque de France), se sont rendus, le mercredi 27 janvier 2021, auprès des professionnels du secteur à Caudry, en présence des services de l'Etat et des élus locaux, Guy Bricout, député de la 18ème circonscription, Frédéric Bricout, maire de Caudry, ainsi qu'Anne-Sophie Boisseaux, Adrien Di Pardo, Mélanie Disdier et Isabelle Piérard, conseillers régionaux Hauts-de-France.

Cette nouvelle rencontre était organisée conformément à l'engagement qui avait été pris par Michel Lalande, préfet du Nord lors de sa visite à Caudry, le 23 janvier 2020. Elle a été l'occasion de dresser un état des lieux de la situation de la filière un an après les réunions organisées à l'Élysée et à Matignon en présence des différents acteurs.
 Elle a ainsi permis de faire un point précis sur les démarches entreprises par l'État sur les différents volets du plan de soutien, en matière de compétitivité, fiscalité, diversification du marché, lutte contre la contrefaçon et attractivité des métiers.

Le préfet a rappelé le soutien indéfectible de l'État en faveur de ce fleuron d'exception et a pris l'engagement de continuer à mobiliser tous les dispositifs et d' informer le Gouvernement des évolutions attendues, pour permettre à la filière de traverser au mieux cette  crise qui affecte profondément le secteur. Une attention particulière va ainsi être portée sur la question du chômage partiel, de sorte que les entreprises puissent bénéficier de l'activité partielle sans aucun reste à charge. Le préfet a, par ailleurs, demandé à la filière de continuer ses efforts de structuration qui sont indispensables pour qu'elle puisse tirer profit des démarches de contractualisation qui vont se développer dans le Cambrésis.

Il a, enfin, missionné le sous-préfet de Cambrai afin qu'il poursuivre toutes les démarches d'appui et d'animation nécessaires au niveau local, notamment via le Comité départemental d'examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI), à l'image des travaux déjà menés tout au long de l'année passée.