Actualités

Départ - Romain Royet, directeur de cabinet du préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, nommé au ministère de l’Intérieur

 
 
Départ - Romain Royet, directeur de cabinet du préfet, est nommé au ministère de l’Intérieur

Par arrêté du Premier ministre et du ministre de l'Intérieur en date du 8 janvier 2021, Romain Royet, administrateur civil hors classe, est nommé chef du service de la planification et de la gestion des crises, en outre chargé de la sous-direction de la préparation à la gestion des crises, au sein de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) du ministère de l'Intérieur.

Il était, depuis le 23 juillet 2018, directeur de cabinet du préfet de la région Hauts-de-France, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord. Proche collaborateur du préfet, il a eu en charge d’animer et coordonner l’action des services chargés du respect de l’ordre public et de la protection des personnes et des biens. Il était chargé des dossiers signalés et sensibles et de la gestion de l'urgence. Responsable de la communication et des relations extérieures de la préfecture, il a organisé les déplacements officiels, en liaison avec les cabinets ministériels dont il était un correspondant permanent

Son action dans le Nord

Depuis son arrivée en juillet 2018, Romain Royet aura piloté l’organisation de 197 visites ministérielles et la sécurisation des grands événements organisés dans le département du Nord, comme la Braderie de Lille, la course cycliste du Paris/Roubaix et les grands événements sportifs.

En 2019, il a poursuivi le déploiement des grandes politiques publiques sécuritaires, particulièrement importantes dans le Nord, premier département de France en nombre d’habitants (avec plus de 2,6 millions d’habitants) caractérisé par de nombreux flux de personnes et de biens liés à sa situation frontalière avec la Belgique (330 points de passages) et le Royaume-Uni.

Romain Royet a ainsi contribué à renforcer la lutte contre l'insécurité routière, contre les violences faites aux femmes, la lutte anti-terroriste et la lutte contre la radicalisation violente (en mettant en place de nouveaux outils, de nouvelles instances et de nouveaux partenariats). Il était en charge de la gestion des campements illicites et de la pression migratoire. En matière de sécurité civile, Romain Royet a organisé de nombreux exercices de sécurité civile. En matière de sécurité publique, il a veillé au maintien de l’ordre public lors des manifestations revendicatives, dont celles des « Gilets jaunes ». Romain Royet a également piloté l’organisation du Grand débat national dans le département et coordonné la préparation du Brexit pour ce qui concerne le volet départemental.

En 2020, son action a été fortement impactée par la lutte contre la pandémie de la Covid-19.