Actualités

Décès de trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme, une minute de silence à la préfecture du Nord

 
 
Décès de trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme, une minute de silence à la préfecture du Nord

Dans la nuit du mardi 22 décembre au mercredi 23 décembre, les gendarmes du Puy-de-Dôme ont été appelés pour porter secours à une femme menacée par son compagnon près de Saint-Just. Au cours de l’opération, trois gendarmes appartenant à la compagnie d’Ambert ont perdu la vie et un gendarme a été blessé par balle par le forcené. Le lieutenant Cyrille Morel (45 ans), l’adjudant Rémi Dupuis (37 ans) et le brigadier Arno Mavel (21 ans) ont sacrifié leur vie pour permettre la mise en sécurité de la femme menacée.

Emmanuel Macron, président de la République et Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur ont rendu hommage à ces « Héros » morts pour la sécurité de la Nation et partagent la douleur des familles.

En réponse à cet évènement tragique, Michel Lalande, préfet du Nord, a tenu à rendre hommage et à saluer le courage de ces militaires décédés dans l’exercice de leurs fonctions, mais aussi à témoigner son soutien aux familles des victimes. Une minute de silence a été organisée en début d’après-midi au sein de la préfecture du Nord ainsi que dans les sous-préfectures d’arrondissement.

Cet événement nous rappelle les risques que prennent nos forces de sécurités chaque jour pour nous protéger et assurer la paix publique, et démontre l’engagement dont font preuve au quotidien les personnels de police et de gendarmerie.

Lille 1
Lille 2
Lille 3
Cambrai 2
Cambrai 1
Cambrai 3