Actualités

Covid-19 : le couvre-feu avancé de 20h00 à 18h00

 
 
Covid-19 : le couvre-feu avancé de 20h00 à 18h00

Le 14 janvier 2021, Jean Castex, Premier ministre, a annoncé les nouvelles mesures nationales qui prendront effet le samedi 16 janvier 2021 pour lutter contre la propagation de la Covid-19.

Couvre-feu

Jean Castex a annoncé l’avancée du couvre-feu de 20h00 à 18h00 sur l'ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 et ce, pour une durée minimum de 15 jours.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires seront interdits de 18h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et pouvant aller jusqu’à 3 750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 18h00.

Des dérogations sont prévues sur présentation d'une attestation pour les motifs suivants :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation avec justificatif complémentaire de l’employeur ou de l’établissement de formation ;
  • déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ;
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • déplacements pour participer à des missions d'intérêt général ;
  • déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  • déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Retrouver les modèles d’attestation de déplacement

Education

Le risque de décrochage scolaire a fortement augmenté, surtout dans les quartiers les plus défavorisés, à cause du confinement du printemps dernier. C’est pourquoi le maintien de l’ouverture des établissements scolaire est un objectif fondamental. De nouvelles mesures nationales ont donc été prises pour éviter la propagation dans les établissements.

En ce qui concerne les enfants, il est essentiel de durcir les règles sanitaire : le protocole sanitaire dans les cantines scolaires sera renforcé prochainement (pas de brassage des enfants à la cantine, allongement des temps de restauration, plats à emporter), et jusqu’à nouvel ordre les activités physiques extrascolaires en intérieur seront interdites.

De plus, la capacité de dépistage des établissements scolaires sera augmentée, avec un objectif de 300 000 tests par semaine et des objectifs fixés par académie.

Pour l’enseignement supérieur, les cours totalement à distance ont été très difficiles à vivre pour de nombreux étudiants. Avec un sentiment d’isolement et de réelles difficultés pédagogiques. Les travaux dirigés en 1ʳᵉ année reprendront donc en présentiel et en demi-groupe à partir du 25 janvier et soumis à un protocole sanitaire très strict.

Travail

Le télétravail est très fortement recommandé partout où il est possible.

Commerce et établissements recevant du public (ERP)

Les commerces qui ont repris leurs activités le 28 novembre dernier (auto-écoles, agents immobiliers et les services à domiciles) doivent obligatoirement fermer à 18h00 avec la mise en place du couvre-feu.

Ainsi, pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuits…) ou directement impactés par les mesures sanitaires seront toujours bénéficiaires des mesures d’aides mises en place.

Déplacements internationaux

La France va durcir fortement les entrées dans le pays en réduisant le flux transfrontalier, pour pallier à l’arrivée des souches variantes de la Covid-19 et ainsi limiter au maximum leur propagation.

Dès le lundi 18 janvier 2021, tous les voyageurs venant d’un pays tiers à l’Union Européenne (dont le Royaume-Uni) devront présenter un test PCR négatif et s ‘engager sur l’honneur à respecter une septaine pour pouvoir pénétrer sur le territoire national.

Pour les pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place, et une septaine obligatoire aura lieu dans des lieux d’hébergement validés par les autorités publiques.

 

Pour plus d’informations sur les nouvelles mesures nationales, rendez-vous sur :

Le site du ministère des Solidarités et de la Santé

Le site du gouvernement

Le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Pour les déplacements internationaux)