Actualités

Covid-19 - Les services de l'Etat à vos côtés

 
 
Covid-19 - Les services de l'Etat à vos côtés

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, les services de l’État dans le département du Nord en lien avec l'ensemble des partenaires, sont mobilisés et en ordre de bataille pour affronter cette crise sanitaire sur tous les fronts.

Maintenir l'ordre public

Les services de l’État assurent la sécurité de la population en faisant respecter l‘ordre public partout et en tous lieux par le déploiement des forces de l’ordre sur le territoire sur des points fixes comme mobiles, à la ville comme à la campagne, de jour comme de nuit, pour s'assurer du respect des mesures de confinement.

Ainsi, les mesures de confinement sont localement déclinées en lien étroit avec les maires (arrêtés autorisation des marchés, couvre-feu, fermetures de commerces) et l'action des forces de l'ordre est coordonnée par le préfet. En outre, le préfet prépare les plans de gestion de crise en cas de décès massifs. Les mesures sont adaptées en fonction des conditions locales, c’est ainsi que 119 marchés ont été autorisés à ce jour dans le département du Nord.

 Accompagner les personnels soignants et la population

En lien avec l’Agence Régionale de Santé, les services de l’État apportent leur soutien au personnel soignant par les réquisitions nécessaires de tout établissement de santé ou établissement médico-social, ainsi que de tout bien, service ou personne nécessaire au fonctionnement de ces établissements. En lien avec le rectorat et les communes, ils organisent l’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de crise.

Une cellule d’information du public joignable au 03 20 30 58 00 répond à l’ensemble des questions de particuliers tous les jours de la semaine de 9h à 17h. Elle a traité 26 663 appels depuis le 26/02/2020.

Soutenir les acteurs économiques en difficulté

Le préfet de la région Hauts-de-France et l’ensemble de ses services sont en ordre de bataille pour limiter l’impact économique de la crise du Coronavirus. Un observatoire régional de la continuité économique est chargé de garantir la bonne déclinaison locale des mesures nationales en entretenant un lien direct avec chaque filière professionnelle. Des instances techniques viennent compléter ce dispositif : un conseil de financement des entreprises ainsi qu’un comité départemental d’examen des difficultés des entreprises.

Grâce à la mobilisation des services de l’État et de leurs partenaires :

- 78 013 entreprises des Hauts-de-France ont bénéficié de l’activité partielle pour 633 671 salariés ;

- 16 501 entreprises ont bénéficié de délai de paiement ou d’un report de charges fiscales ;

- 32 159 entreprises ont obtenu un prêt garanti par l’État pour un montant total de 5,78 Mds€, soit un montant moyen de 179,7k€.

Protéger les personnes vulnérables

Les services de l’État en lien avec les collectivités ont renforcé la prise en charge des personnes les plus fragiles en mobilisant des solutions de mise à l’abri et en venant en soutien aux opérateurs sociaux.

Afin de prendre en charge les personnes à la rue ou vivant en campement qui présentent des symptômes apparentés au COVID-19, un dispositif d’orientation et de transfert vers des centres d’hébergement spécialisés a également été mis en place.

Aux côtés de l'État, les centres communaux d’action sociale (CCAS) et les opérateurs du Nord sont eux aussi pleinement engagés afin de relayer l’action de distribution de nourriture auprès des plus démunis. Dans le département du Nord, en complément des 13 500 places pérennes d'hébergement et de logement adapté ainsi que des 550 places de veille saisonnière qui vont restées ouvertes jusqu'au 31 mai du fait du report de la trêve hivernale, 300 places réparties dans 8 hôtels et locaux (auberge de jeunesse de Lille par exemple) sont mobilisées depuis le début de la crise sanitaire.

3 centres d'hébergement spécialisés ont été ouverts pour accueillir des personnes sans domicile malades du covid-19 mais ne relevant pas d'une hospitalisation soit près de 131 places. Les personnes malades y sont orientées après l'obtention d'un certificat médical obtenu dans le cadre d'une téléconsultation.

Sur le volet alimentaire les maraudes poursuivent également la distribution via la banque alimentaire.

Un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services a, par ailleurs, été lancé par le Ministère chargé de la ville et du logement pour permettre aux personnes sans domicile et sans ressources d'acheter des produits d'alimentation et d'hygiène pendant la crise sanitaire. Ce dispositif vient en complément des actions des collectivités locales et des associations, maraudes et distribution alimentaires, qui restent indispensables  et que l’État soutenait déjà activement.

L'État vient, en effet, toute l'année en soutien des CCAS Centre communal d'action sociale et des associations bénévoles concernant l'aide alimentaire via le financement de dispositifs à destination des personnes les plus fragiles notamment auprès des accueils de jour et de la Banque Alimentaire. 640 000€ sont versés chaque année au titre de l'aide alimentaire. 

Dans le département du Nord, une première livraison permettant de couvrir les besoins quotidiens  de 700 personnes pour les 15 jours à venir vient d'être assurée pour un budget de 73 500€. La distribution de ces chèques sera assurée par deux associations du département engagées auprès des personnes sans domicile. 

En outre, les maraudes se poursuivent y compris dans les camps notamment pour communiquer sur les gestes barrières. A la demande de l’État,  la Métropole Européenne de Lille a par ailleurs équipé tous les sites d'un point d'eau et des kits d'hygiène sont distribués. Un protocole  innovant  a aussi été  élaboré en lien avec l'ARS  pour des consultations médicales  en télémédecine pour les  habitants des campements de la métropole lilloise.

Enfin, afin de venir en aide aux populations migrantes, depuis le début du confinement, 78 mises à l'abri volontaires mais une moyenne de 40 places proposées chaque jour. Compte tenu de la situation sanitaire, la mise à l'abri est accélérée avec de nouveau sas de mise à l'abri créés afin d'accueillir l'ensemble des familles et personnes vulnérables encore présentes à Grande-Synthe d'ici la fin de semaine.

Par ailleurs, le suivi sanitaire est assuré sur le camp de Grande-Synthe avec une présence de la protection civile, de la distribution d'eau et de savon et l'installation de latrines et douches. Enfin, un centre de desserrement a été créé pour accueillir les éventuels migrants malades du COVID et ne nécessitant pas une hospitalisation.

Vous voulez aider dans la gestion de crise ? Mobilisez-vous !

  • A travers le dispositif national de la Réserve civique #jeveuxaider

Cette plateforme permet de mettre en relation les volontaires (18-70 ans), et les besoins de renforts autour de 4 missions prioritaires :

- Aide alimentaire et aide d'urgence : « je récupère et distribue des produits de première nécessité aux plus démunis (aliments, hygiène, ...), notamment dans les points habituels de distribution de repas ou auprès des centres d'hébergement d'urgence ».
- Garde exceptionnelle d'enfants : « je relaie les professeurs dans la garde des enfants de soignants dans les écoles ou au sein d'une structure de l'Aide Sociale à l'Enfance ».
- Lien avec les personnes fragiles isolées : « je maintiens un lien (téléphone, visio, mail, ...) avec des personnes fragiles isolées (âgées, situation de handicap, etc.) ».
- Solidarité de proximité : « je fais les courses de produits essentiels pour mes voisins les plus fragiles (personnes âgées, handicapées, malades, possibilité de télécharger un kit élaboré par l'association « Voisins solidaires », etc.) ».

Pour proposer une mission ou proposer son aide en tant que volontaire : http://covid19.reserve-civique.gouv.fr

  •  Venir en renfort des équipes soignantes de la région : renforts-covid.fr

L’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France met en place un dispositif d’appel à volontaires, pour renforcer les équipes soignantes à travers la mise en ligne de la plateforme renforts-covid.fr

Cette page contient le lien vers le téléchargement d’une application gratuite.

Grâce à ce dispositif, les personnes qui se déclarent mobilisables vont proposer leurs services aux établissements qui en exprimeront le besoin.

Pour plus d’informations :https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/operation-renfortscovid-tous-mobilises-pour-le-systeme-de-sante