Actualités

Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie dans le Nord

 
 
Brigitte Bourguignon, ministre déléguée dans le Nord

Ce vendredi 15 janvier 2021, Hervé Tourmente, sous-préfet de l’arrondissement de Dunkerque, a accueilli Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie, en visite dans le Nord.

La stratégie nationale « Agir pour les aidants », lancée le 23 octobre 2019 par le Gouvernement, a pour objectif de reconnaître le rôle des aidants dans notre société, de faciliter leur vie et de soutenir ceux qui sont particulièrement en difficultés. Onze millions de personnes accompagnent chaque jour un proche en perte d’autonomie.

Cette thématique constitue l’une des priorités de Brigitte Bourguignon qui a annoncé le 1er octobre dernier la création du congé aidant indemnisé, « allocation journalière de proche aidant », versée par la caisse d’allocation familiale ou la mutualité sociale agricole. Dans cette continuité, la ministre a souhaité valoriser le lancement du nouveau diplôme inter-universitaire « Accompagnement et droits des aidants ».

Brigitte Bourguignon s’est d’abord rendue à la fondation Schadet-Vercoustre à Bourbourg pour assister au lancement de la première formation continue dans le cadre du diplôme inter-universitaire « Accompagnement et droits des aidants » à destination d’aidants prenant en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et de la sclérose en plaque. Étaient également présents pour le lancement de cette formation : Eric Gens, maire de Bourbourg, Jean-Pierre Decool, sénateur du Nord, et Paul Christophe, député de la 14e circonscription du Nord.

Ce nouveau dispositif de formation pour les aidants, pionnier en France, vise à valoriser et développer les compétences indispensables l’accompagnement d’un proche en perte d’autonomie. Cette formation est organisée sur la base de deux journées consécutives en un mois sur un an. À l’issue du lancement, la ministre a pu échanger avec les participants, notamment sur le rôle difficile des aidants souvent désemparés face à l’évolution de la maladie de leurs proches.

Brigitte Bourguignon s’est ensuite rendue à l’Université du littoral et de la Côte d’opale à Dunkerque qui lance ce nouveau diplôme. Elle a ainsi échangé avec les membres de cette première promotion, les organisateurs et les formateurs durant une session en duplex avec l’université d’Aix-Marseille. La ministre a dans le même temps participé au cours du professeur de droit Philippe Martini avec les étudiants-aidants en présentiel et en distanciel.

La ministre a clôturé sa visite dans le Dunkerquois en se rendant à l’Ehpad « Les Oyats » à Gravelines, en présence de Bertrand Ringot, maire de la ville, afin d’y rencontrer les personnels et les résidents de l’établissement. Elle a également assisté aux opérations de vaccinations des résidents volontaires avec lesquels elle a pu échanger.

La crise sanitaire a notamment contribué à mettre en lumière le rôle essentiel de ces aidants auprès des personnes vulnérables.