Actualités

4ème Journée France Relance dans le Nord

 
 
4ème Journée France Relance dans le Nord

Le 3 septembre 2020, le Gouvernement a mis en place un plan de relance de 100 milliards d’euros pour redresser durablement l’économie française afin de lui permettre de retrouver son niveau d’avant crise et créer de nouveaux emplois. L’objectif de France Relance est faire de l’écologie le principal levier de la reprise et de la transformation de notre économie.

Ce jeudi 11 février 2021 a eu lieu la quatrième édition des « Jeudis de la relance ». Cette journée régionale mensuelle est l’occasion de mettre en lumière, chaque mois, les actions concrètes permises par le plan France Relance.

Sous l’impulsion de Michel Lalande, préfet du Nord, l’ensemble des sous-préfets d’arrondissement ont ainsi valorisé les investissements ou réalisations permis par ce plan France Relance  dans le département du Nord.

Arrondissement de Lille

     

  • Michel Lalande, préfet du Nord, s’est rendu, ce jeudi 11 février, à la librairie Le bateau Livre à Lille.

Impacté par la fermeture des lieux culturels lors du premier confinement, le secteur du livre bénéficie du soutien dans le cadre du plan France Relance pour compenser notamment les pertes de chiffre d’affaires. La librairie Le bateau Livre a bénéficié, à ce titre, d’une aide de l’État à hauteur de 28 452 € en 2020.

       
       
  • Simon Fétet, secrétaire général de la préfecture du Nord et sous-préfet de l’arrondissement de Lille, s’est rendu à l’entreprise Dourdin SA, à Saint-André-Lez-Lille. Durement touché par la crise du coronavirus, le secteur de l’automobile est soutenu vigoureusement dans le cadre de France Relance filière automobile. L’objectif est de rendre cette industrie plus compétitive et décarbonée.

L’entreprise Dourdin SA, située à Saint-André-lez-Lille, fait partie des 9 lauréats du fonds de modernisation de l’automobile situés dans le Nord, avec son projet « Pass 4.0 ».

DOURDIN possède 60 ans d’expérience d’innovation et de développement à l’international en solutions décoratives destinées à des grands donneurs d’ordre automobiles européens. La société, qui emploie 70 personnes en France conçoit, développe et produit des logos chromés, des films adhésifs, des pièces de protections en inox ou aluminium pour l’extérieur des véhicules ainsi que des pièces d’ébénisterie pour l’intérieur. Le projet vise à relancer l’unité industrielle automobile en France en investissant dans la R&D et des machines pour développer et produire des « Smart surfaces 4D » pour les voitures de demain. Il s’agit d’un projet de mutation technologique et d’évolution des compétences des équipes qui vise à pérenniser et à développer l’emploi et la R&D du site français.

Découvrez la vidéo :

      
      

Consultez le dossier de presse national

  • Nicolas Ventre, secrétaire général adjoint de la préfecture du Nord, s’est rendu à la mairie de Neuville-en-Ferrain. Avec le plan France Relance, de nombreux bâtiments publics ont bénéficié de soutiens financiers pour se mettre aux normes. C’est le cas à Neuville-en-Ferrain où Nicolas Ventre a ainsi pu visiter, en présence de Marie Tonnerre, maire de la ville, les projets bénéficiaires de la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) du plan de Relance.
     
     
  • Johanna Buchter, sous-préfète de Roubaix, s’est rendue, quant à elle, au centre de formation AFPA de Roubaix. Dans le cadre du plan #1jeune1Solution, les jeunes de la première « #Promo 16-18 » dédiée aux décrocheurs de 16 à 18 ans ont ainsi été mis à l’honneur et ont pu partager leurs parcours.

Découvrez la vidéo :

Arrondissement de Cambrai

Ce jeudi 11 février 2021, Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai, s’est rendu tout d’abord à la mission locale du Cambrésis. Dans le cadre du dispositif #1jeune1solution, 52 contrats d’engagement dans la « Garantie Jeunes » ont été signés ce jeudi 11 février 2021. Cet événement est l’opportunité de mettre en lumière les motivations et aspirations des jeunes s’engageant dans la « Garantie Jeunes » et les sorties positives pour les personnes en fin de parcours.

Le sous-préfet est ensuite allé à la mairie d’Avesnes-les-Aubert, où il a visité le chantier de réhabilitation et de mise aux normes de la salle des fêtes. Il a remis officiellement à la collectivité l’arrêté de subvention pour soutenir ces travaux. L’État a participé a hauteur de 656 735 euros, dont 283 349 euros au titre du plan de Relance.

Le vendredi 12 février 2021, Raymond Yeddou s’est rendu au sein des entreprises ACK plastiques et AJDL plast à Biastre

Ces deux entreprises sont lauréates du plan de soutien à la vente de matières premières recyclées de France Relance. Le sous-préfet a remis officiellement à ces entreprises les arrêtés de subvention d’un montant de 404 729 euros. Ce déplacement était l’occasion de visiter ces sites spécialisés dans le recyclage de matières plastiques.

Arrondissement de Douai

Dans le Douaisis, pour cette quatrième édition de la journée de la relance, Jacques Destouches, sous-préfet de Douai, a participé le 11 février à la présentation de deux projets de l’IMT Lille Douai (anciennement Ecole des Mines), situé à Douai, 941 rue Charles Bourseul, en présence d’Alain Schmitt, directeur du site.
Labellisés par France Relance, ces deux opérations ont bénéficié d’un soutien de 7 108 000 € dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments publics :
- Le coeur du projet « Transformée de Laplace » sur le site Bourseul vise à une moindre dépendance aux énergies fossiles puisque qu’il s’agit de remplacer les chaudières fioul par une installation géothermie sur nappe couplée à une amélioration nette de l’efficacité  énergétique (isolation interne, externe et modifications de façades) de plusieurs bâtiments desservis par cette future installation. Ce projet bénéficie d’une aide de 4 945 000 € .
- Le projet « Complexe Energie » sur le site Lahure consiste à transformer un bâtiment dédié à la formation des « métiers de l’énergie et de l'environnement » en un lieu exemplaire en termes de réhabilitation. L’un des axes de transformation est la substitution de l'énergie fossile de chauffage par l'énergie biomasse, couplée à d'importants travaux d'efficacité énergétique avec utilisation de matériaux à faible empreinte environnementale et l’amélioration passive du confort d’été. Le projet permettra le ré-aménagement de deux plateformes à  caractère pédagogique et technologique. Ce projet est soutenu financièrement pour un montant de 2 163 000 €.

   
   

Arrondissement de Dunkerque

Hervé Tourmente, sous-préfet de Dunkerque, est allé, dans un premier temps, à l’école Charles Perrault de Morbecque. Cette visite était l’opportunité de visiter cette école et de découvrir son projet de rénovation soutenu par la dotation de soutien à l’investissement local à hauteur de 59 524 euros.

Le sous-préfet est ensuite allé à l’agence Pôle emploi d’Hazebrouck.

La société de Transport Touier de Caëstre a décidé de recruter des jeunes dans la cadre du dispositif Emploi francs. Cet événement est l’occasion de donner la parole à l’entreprise et aux jeunes recrutés.

Arrondissement de Valenciennes

Michel Chpilevsky, sous-préfet de Valenciennes est allé, dans un premier temps, au sein de Cap emploi à Valenciennes.

Le plan France Relance est inclusif et prévoit de nombreuses mesures en faveur des personnes handicapée dont la dynamisation des recrutements. Cap emploi a ainsi pu présenter les mesures mises en œuvre sur le Valenciennois et de jeunes bénéficiaires ont pu témoigner de l’efficacité de ces mesures. Enfin, des emplois francs ont officiellement été signés entre des jeunes en recherche d’emploi et des entreprises du territoire.

L’après-midi, le sous-préfet s’est rendu sur le site de Transalley, auprès de l’entreprise SPAC de Mont Houy, à Aulnoy-lez-Valenciennes. L’entreprise SPAC, lauréate de l’appel à projets France Relance de soutien au secteur industriel, a présenté son projet « GTE Automotive » ainsi que les missions du site Transalley.

Le sous-préfet s’est ensuite déplacé vers les bâtiments de l’IUT Institut universitaire de technologie GIM.

France Relance consacre de nombreuses ressources à la rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante. L’université Polytechnique Hauts-de-France en est bénéficiaire. Ses représentants ont pu ainsi présenter les transformations à venir sur le site, en mettant en lumière les changements concrets que cela induira pour les élèves et les enseignants.

Plus d’informations sur France Relance

Plateforme régionale téléphonique pour les entreprises : 03 59 75 01 00

Le site internet du plan France Relance : planderelance.gouv.fr