Actualités

Egalité entre les femmes et les hommes - Déplacement d'Isabelle Lonvis-Rome dans le Nord

 
 
Egalité entre les femmes et les hommes - Déplacement d'Isabelle Lonvis-Rome dans le Nord

Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, accompagnée de Richard Smith, sous-préfet, directeur de cabinet du préfet du Nord, s'est rendue dans le Nord ce vendredi 16 septembre 2022.

Dans la perspective de la journée internationale de l’égalité de rémunération, Isabelle Lonvis-Rome était dans le Nord pour échanger avec des élus, des associations et des représentants du monde patronal sur les initiatives menées dans les Hauts-de-France en faveur de l’égalité professionnelle et plus généralement de l'égalité entre les femmes et les hommes.

La ministre s'est tout d'abord rendue à l'association CORIF (conseil, recherche, ingénierie et formation Pour l’égalité femmes hommes) de Lille, une structure mobilisée pour promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes et lutter contre les stéréotypes : orientation, promotion de la mixité des métiers, accompagnement de femmes dans leur projet d'insertion professionnelle, création d'outils pour sensibiliser et former, accompagnement des entreprises.

La ministre a ainsi pu échanger avec des femmes ayant souhaité évoquer leurs parcours souvent difficiles, sur le plan professionnel ou personnel, dus à un conjoint violent, au passage à une vie monoparentale, aux difficultés à trouver un mode de garde pour leurs enfants. Au cours de cette visite, la ministre déléguée a également rencontré l'ensemble des acteurs bénévoles et associatifs qui œuvre au quotidien pour aider et soutenir ces femmes, "un soutien primordial pour avancer".

Isabelle Lonvis-Rome s'est ensuite rendue à l’association « Little Big Women » au complexe Stéphane Hessel de Lille, une des associations lauréates de l’appel à projet en faveur de l’égalité professionnelle ayant pour objectif, au travers de son programme "We up" de valoriser des actions régionales et innovantes autour des femmes désireuses de créer leur entreprise. Cette association prodigue un accompagnement complet et soutient les femmes dans leurs projets d'entrepreneuriats.

Au cours de sa visite, la ministre a partagé son admiration pour toutes ces femmes et a remercié l'ensemble des associations pour leur bienveillance et leur accompagnement.

,

Enfin, la ministre a rencontré les élus locaux, ainsi que les acteurs économiques parmi lesquels des femmes cheffes d’entreprise du réseau local du MEDEF Mouvement des entreprises de FranceLille Métropole à la Cité des échanges de Marcq-en-Baroeul. De nombreux échanges ont eu lieu sur l’égalité économique, l’entrepreneuriat et l’insertion professionnelle dans lesquels les Hauts-de-France sont hautement investis.

***

Cette visite, en présence de Claire Quesnel, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité, et de Magalie VIGÉ, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, placée sous le thème de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, a ainsi été l'occasion pour la Ministre de parler :

  • De violences conjugales et de leurs impacts sur la vie professionnelle des femmes
  • Des familles monoparentales et de la charge des enfants qui incombent encore aujourd'hui beaucoup plus aux femmes qu'aux hommes, freinant ainsi leur reprise d'emploi ou leur évolution de carrière
  • D'entrepreneuriat des femmes, qui n’ont pas un égal accès au crédit bancaire, que ce soit à la création de leur entreprise ou lors de leur développement
  • De la mixité des métiers, pour laquelle il faut continuer d’œuvrer en amont avec l’éducation nationale ou en aval avec les entreprises

La Ministre a ainsi rappelé la place de l’emploi et le rôle des entreprises dans l’égalité entre les femmes et les hommes : repérage des signaux faibles de violences conjugales au sein des entreprises, mixité des métiers, équilibre des temps de vie professionnelle et personnelle… Elle a appelé de ses vœux « une République ouverte et généreuse qui ne laisse personne au bord du chemin ».