Actualités

Vigilance orange : crues de certains cours d’eau dans le Nord

Météo France a placé le Nord en vigilance orange crues depuis le dimanche 28 novembre 2021 16h00 et ce jusqu’au mercredi 1er décembre à 16h00.

> Voir l'article

Départ de Daniel Barnier, préfet délégué pour l'égalité des chances

 
 
Départ de Daniel Barnier, préfet délégué pour l'égalité des chances

Par décret en date du 25 novembre publié au Journal Officiel du 26 novembre, Daniel Barnier, préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Hauts-de-France, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord, est nommé préfet de la Nièvre.

Depuis novembre 2017, Daniel Barnier est préfet délégué pour l'égalité des chances dans Nord. A ce titre, il a assisté le préfet du Nord et des Hauts-de-France sur toutes les missions concourant à la cohésion sociale, à l'égalité des chances et à la lutte contre les discriminations. A cette fin, il a été chargé d'animer et de coordonner : 

  • les relations avec les associations et l'ensemble des acteurs de l'intégration ;
  • les dispositifs de l’État dans le domaine de l'emploi en relation avec les entreprises ;
  • les dispositifs d'accompagnement éducatif ;
  • la mise en œuvre du plan logement d'abord ;
  • le suivi de la rénovation urbaine ;
  • l'intégration des populations immigrées.

Son parcours

Né le 22 avril 1960 à Voiron dans l’Isère, Daniel Barnier a débuté sa carrière en 1985 en tant qu’inspecteur des impôts puis inspecteur principal des impôts.

Daniel Barnier intègre l’école nationale d’administration en 1992, promotion « Saint Exupéry ». Il est ensuite nommé directeur de cabinet du préfet du Haut-Rhin en 1994 puis directeur de cabinet du préfet de la région Bretagne, préfet d’Ille-et-Vilaine, deux ans plus tard.

Après un détachement en 1998 en tant que conseiller des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel, il est nommé secrétaire général de la préfecture de l’Allier en 2001. Il poursuit sa carrière comme sous-directeur des compétences et des institutions locales à la direction générale des collectivités locales au ministère de l’Intérieur, de 2004 à 2009, avant d’être nommé sous-préfet de Palaiseau.

De 2015 à 2017, Daniel Barnier a occupé le poste de secrétaire général de la préfecture du Val d’Oise.

Son action dans le Nord

En matière sociale, l'action de Daniel Barnier a été marquée, notamment, par la signature du nouveau PDALHPD 2019-2024 ainsi que par la mise en œuvre active du plan "Logement d'abord" qui a permis de faire du département du Nord, en 2019, le département dans lequel les sortants d'hébergement se voient attribuer le plus de logement (951). Par ailleurs, il a veillé à la mobilisation de l'ensemble des partenaires du secteur du logement et de l'hébergement pour la mise en œuvre de la veille saisonnière, pour l'accélération de la création de places de pensions de famille et d'intermédiation locative, tout en menant une action forte et humaine pour la résorption des bidonvilles.

En tant que délégué territorial adjoint de l'Agence nationale pour le rénovation urbaine (ANRU), Daniel Barnier a veillé à la mise en œuvre du premier programme national de renouvellement urbain (PNRU) et du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Ce dernier prévoit, à l'horizon 2024, le renouvellement profond de 13 quartiers d'intérêt national et 13 quartiers d'intérêt régional du département, représentant plus de 800 millions d'euros de concours financiers de l'ANRU et prévoyant la démolition de plus de 8000 logements, la réhabilitation de plus de 4000 logements logements et la construction de plus de 10000 logements dont 4000 environ en accession à la propriété.

En matière d'éducation, Daniel Barnier a particulièrement suivi la mise en place des cités éducatives dans le département. A cet égard, les enveloppes des 6 cités éducatives de Lille, Roubaix, Tourcoing, Valenciennes-Anzin, Maubeuge et Denain représentent 7 500 000 €  et permettront, par la mobilisation de l'ensemble de la communauté éducative, d'accompagner fortement chaque parcours individuel, de 0 à 25 ans, depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle. Ce dernier a également veillé à l'installation des cellules d'évitement scolaires dans ces 6 territoires. En articulant l'action de nombreux acteurs autour du préfet, du maire et du DASEN (le Parquet, le conseil départemental, la CAF, les polices nationales et municipales, les associations de prévention spécialisée et de médiation sociale), ces cellules d'évitement scolaires permettent d'identifier les élèves décrits comme « invisibles » et les enfants en situation d’évitement scolaire. Premières en France, ces instances ont vocation à être déclinées sur l'ensemble du territoire national.

En matière d'emploi, Daniel Barnier a suivi la mise en œuvre de nombreux dispositifs, en particulier celui des emplois francs. Depuis la mise en place du dispositif, 5500 emplois francs ont été signés ce qui place le département à la première place au niveau national.

En matière de lutte contre la radicalisation et les séparatismes, Daniel Barnier a mis en œuvre le plan national de prévention de la radicalisation en réunissant régulièrement une instance pluri-disciplinaire, la cellule de prévention de la radicalisation et d'accompagnement des familles (CPRAF), qui permet une prise en charge et une assistance des personnes en voie de radicalisation et de leurs familles et une réintégration dans les valeurs de la République.

Enfin, Daniel Barnier a veillé à la mobilisation de l'ensemble des acteurs de la cohésion sociale depuis le début de la crise sanitaire. Les divers plans gouvernementaux ("Quartiers d'été", "Quartiers d'automne", "Quartiers solidaires" etc.), accompagnés de financements d'une ampleur inédite, ont permis de mettre à l'abri de nombreuses personnes sans domicile fixe, un soutien à des dizaines d'associations de proximité, la distribution de plusieurs dizaines de milliers de "tickets services" permettant aux plus démunis de s'approvisionner en denrées alimentaires, et la distribution de plus de 2500 tablettes numériques afin de lutter contre la fracture numérique des plus démunis.

Daniel Barnier tient à remercier l'ensemble des partenaires et collaborateurs qui lui ont permis de mener à bien les projets qu'il a conduits dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville du Nord ainsi que dans tout le département.