Actualités

Circulation inter-files, une expérimentation menée depuis le 2 août dans le Nord et 20 départements

 
 
Circulation inter-files, une expérimentation menée depuis le 2 août dans le Nord et 20 départements

Depuis le 2 août 2021, et pour une durée de 3 ans, la circulation inter-files (CIF) est autorisée à titre expérimental pour les deux-roues et trois-roues motorisés circulant sur les autoroutes et les voies rapides, lorsque le trafic y est dense, dans 21 départements français dont le département du Nord.

Pourquoi cette expérimentation ?

La circulation inter-files n'est pas autorisée par le code de la route, mais elle est souvent pratiquée. L'expérimentation va permettre d'étudier les conditions dans lesquelles cette pratique pourrait être autorisée, sécurisée et enseignée.

Les règles à respecter

- La circulation inter-files se pratique à une vitesse de 50 km/h au maximum, avec un différentiel de 30 km/h par rapport aux autres véhicules,
- Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules circulent à plus de 50 km/h sur au moins une des deux files, les deux ou trois-roues motorisés doivent reprendre leur place dans les voies,
- Avant de circuler en inter-files, le conducteur avertit de son intention les autres usagers.

Il ne faut pas

- Forcer le passage, ou tenter de passer si l'espace entre les véhicules n'est pas clairement suffisant,
- Dépasser un autre deux-roues ou trois-roues motorisé circulant devant soi, en inter-files,
- S'engager en circulation inter-files lorsque la voie est en travaux ou couverte de neige ou de verglas

Les 21 départements concernés par l’expérimentation

Pour rappel, les 21 départements concernés par l’expérimentation sont : les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Gironde, l’Hérault, l’Isère, la Loire-Atlantique, le Nord, le Rhône (y compris la métropole lyonnaise), le Var, les Alpes-Maritimes, la Drôme, le Vaucluse, les Pyrénées-Orientales, les 8 départements de la région Île-de-France.

Une campagne de communication dans les départements concernés

Pour permettre un partage de la route apaisé et respectueux, la Sécurité routière s'est engagée à communiquer tout au long de cette nouvelle expérimentation à travers différents canaux. Une campagne de communication est lancée sur les territoires concernés pour informer largement de la mise en place de l’expérimentation, des conditions de la pratique inter-files et diffuser des conseils de prudence.

Plus d’informations

Consultez le site de la sécurité routière : https://www.securite-routiere.gouv.fr/chacun-son-mode-de-deplacement/dangers-de-la-route-moto/mieux-conduire-moto/circulation-inter-files