Actualités

Mouvement social dans le Nord - Suivi des événements et conditions de circulation

 
 
Mouvement social dans le Nord - Suivi des événements et conditions de circulation

La circulation sur les axes routiers du département du Nord est normale. Le préfet réitère son appel à la prudence et à la responsabilité de tous notamment à la tombée de la nuit et par temps de brouillard.

Suivi des événements et des conditions de circulation

> 19/11/2018 - Mouvement social du 19 novembre - le préfet appelle à la prudence et à la responsabilité de tous - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

> 17/11/2018 - Mouvements du 17 novembre : le préfet appelle à la prudence et à la responsabilité de tous - point de situation numéro 3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

> 17/11/2018 - Mouvements du 17 novembre : le préfet appelle à la prudence et à la responsabilité de tous - point de situation numéro 2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

> 17/11/2018 - Mouvements du 17 novembre : le préfet appelle à la prudence et à la responsabilité de tous - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

> 15/11/2018 - Manifestations du samedi 17 novembre dans le Nord - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

Afin d’être informés en temps réel :

- des événements, suivez-nous sur les réseaux sociaux :

- des perturbations sur le réseau routier national et départemental, consultez :

  • Radio Sanef sur 107.7 pour connaître les conditions de circulations sur les réseaux d’autoroutes

Sécurité et responsabilité sur la voie publique

En France, la liberté de manifester s'articule avec la liberté de tous d'aller et venir et le respect de l'ordre public. Toute manifestation doit être déclarée préalablement pour assurer la sécurité de tous.
 
Ainsi :                                                                 
- toute manifestation doit être déclarée par 3 personnes minimum dans un délai de 3 jours au moins avant sa date ;
- le parcours doit être précisé : dans le cas où ce parcours poserait des difficultés du point de vue de l’ordre et de la sécurité publics, les organisateurs sont priés de bien vouloir se rapprocher des autorités en vue de proposer une alternative ;
- les organisateurs doivent indiquer les mesures mises en place pour assurer la sécurité des personnes participant à la manifestation et de celles n’y participant pas ;
- les déclarations de manifestation sont à déposer auprès des services de la préfecture, des sous-préfectures territorialement compétentes ou en mairie pour les communes situées en zone de gendarmerie.

Pour plus d’information sur les modalités de déclaration d’une manifestation à caractère revendicatif, cliquez ici

Toute personne n’ayant pas satisfait à ces obligations de déclarations auprès des pouvoirs publics se place en infraction au regard du Code de la sécurité intérieure. Cette infraction fera l’objet d’un signalement, par les services de l’État, au procureur de la République.
 
La liberté de circulation doit être respectée : il est donc demandé aux manifestants de n’effectuer aucun blocage. Les forces de sécurité seront vigilantes sur l’ensemble du département, et veilleront notamment à ce que les points vitaux (hôpitaux, maternités, centres de secours…) demeurent totalement accessibles à l’ensemble de la population.
 
Le préfet rappelle que la participation à une manifestation publique est un droit fondamental, mais n’exonère pas les participants de leurs responsabilités notamment civiles en cas de dommage causés. Par exemple, un accident de la circulation causé par un manifestant entraînera la même recherche de la responsabilité civile – voire pénale dans le cas de la mise en danger de la vie d’autrui – que tout autre accident de la route.
 
Ainsi, les participants aux mouvements organisés le 17 novembre prochain sont invités à faire preuve d’un esprit de responsabilité et de prudence dans les actions entreprises, pour éviter tout incident. La sécurité des manifestants mais aussi de tous les usagers de la route ainsi que des personnels chargés de l’entretien des réseaux doit être une priorité absolue.
 
Enfin, le préfet du Nord appelle les usagers de la route à adapter leurs déplacements dans les zones concernées et, à l’approche des ralentissements, à faire preuve de civisme et de calme :
- adaptez votre vitesse,
- respectez les distances de sécurité,
- en fin de ralentissement, signalez votre présence par l’utilisation des feux de détresse.