Politique de la ville

Les adultes-relais médiateurs-santé se réunissent à l’Institut régional d’administration de Lille

 
 
Les adultes-relais médiateurs-santé se réunissent à l’Institut régional d’administration de Lille

Dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, les adultes-relais médiateurs-santé occupent une place déterminante dans la facilitation de l’accès aux soins, l’inscription dans un parcours de soins et la mise en œuvre d’actions de prévention et de promotion de la santé en lien avec les professionnels des territoires prioritaires.

Le mardi 23 juin 2020, Daniel Barnier, préfet délégué pour l’égalité des chances, a réuni l’ensemble de ces personnels, en présence de l’Agence régionale de santé (ARS), dans les locaux de l’IRA de Lille. Alors que les inégalités en matière de santé se creusent dans les quartiers, il était primordial d’échanger sur les difficultés que les médiateurs-santé ont rencontrées durant la crise sanitaire et sur les bonnes pratiques susceptibles d’être mises en œuvre.

À cet égard, les situations se sont révélées très diverses sur les territoires (actions mises en œuvre, sollicitations des habitants, modalités d’échanges). Pourtant, l’ensemble des adultes-relais présents ont témoigné d’une implication exemplaire dans l’accompagnement des habitants en difficulté en apportant une attention particulière sur les pratiques addictives, la rupture de l’isolement et le bon accès aux droits.

Cette rencontre a également été l’occasion de rappeler l’importance du travail des adultes-relais dans les mois qui viennent, notamment durant la période estivale.

Pour rappel, le contrat adultes-relais permet à des personnes éloignées de l’emploi d’assurer des missions de médiation sociale et culturelle de proximité, dans le cadre d’un contrat d’insertion. Il faut également respecter des conditions d’âge et de résidence. L’employeur doit être une administration, une association ou une entreprise privée chargée de la gestion d’un service public.