Restauration écologique de l'Escaut : l’État prescrira à Tereos des mesures de réparation environnementale

 
 
Comité de pilotage

Michel Lalande, préfet du Nord, a tenu le 30 juin le troisième comité de pilotage relatif à la restauration écologique de l'Escaut. Cette réunion marque une avancée notable de la procédure de responsabilité environnementale lancée en fin d’année 2020.

La rupture de la digue d’un bassin de décantation de la sucrerie TEREOS à Escaudoeuvres dans la nuit du 9 au 10 avril 2020 a conduit au déversement d’un volume important d’eau de décantation sur les communes de Thun-Saint-Martin et Iwuy dans le département du Nord, qui s’est propagé jusqu’au fleuve de l’Escaut générant une importante mortalité piscicole.

Suite à cet évènement, Michel Lalande, préfet du Nord, a souhaité qu’un comité de pilotage relatif à la restauration écologique de l’Escaut soit mis en place. Il a été installé le vendredi 4 décembre 2020, et s’était à nouveau réuni le 15 avril 2021, en présence des élus locaux, des partenaires wallons et flamands, de TEREOS et de l’ensemble des acteurs concernés (associations de protection de l’environnement, parcs naturels régionaux, syndicat mixte de l’Escaut et de ses affluents…).

L’objectif de cette instance est de donner, en toute transparence, les informations disponibles sur cet accident et ses impacts, et d’échanger sur les perspectives en matière de restauration écologique. Le préfet a annoncé la mise en œuvre de la procédure de responsabilité environnementale et la mise en place d’un groupe d’experts.

Ce groupe d’experts constitué des services (DREAL, DDTM, OFB), des associations (Fédération Nature Environnement, Fédération de pêche, Groupe Ornithologique du Nord), des acteurs locaux (parcs naturels, conservatoire des espaces naturels, syndicat mixte de l’Escaut) et des partenaires belges avait pour mission d’analyser et partager les données environnementales qui ont servi à évaluer l’impact de cet incident sur les milieux et la biodiversité, ainsi que de proposer les mesures de réparation les plus efficaces. Il s’est réuni à plusieurs reprises entre février et juin.

Le troisième comité de pilotage

Le troisième comité de pilotage du 30 juin, présidé par le préfet, a permis de présenter les sites naturels sur lesquels des travaux de restauration écologique de l’Escaut pourraient être mis en œuvre.

Les travaux du groupe d’experts ont permis d’établir que les mesures permettant une restauration écologique optimale des dommages causés devraient correspondre à la création de 10 ha de zones favorables à la reproduction piscicole (restauration de frayères, de zones humides, reconnexion de bras morts), et à un ré-empoissonement ciblé en cas de besoin.

Les services de l’État ont ensuite présenté les grandes lignes de l’arrêté préfectoral à venir. Ce dernier imposera à la société TEREOS la restauration de ces 10 ha de zones favorables à la reproduction piscicole, un calendrier pour la réalisation des études et des travaux ainsi que des mesures de suivi. Cet arrêté fera l’objet d’un passage en CODERST le 20 juillet prochain et sera signé avant la fin du mois de juillet.

Lors du comité, l’entreprise TEREOS s’est engagée à réaliser ces 10 ha de restauration de zones favorables à la reproduction piscicole. Deux premiers sites faisant l’unanimité parmi le groupe d’experts et les membres du comité de pilotage ont été retenus (les berges de l’Erclin, le long des terrains de TEREOS et le bras mort de Rodignies, proche de la frontière belge). Des études complémentaires vont être réalisées par TEREOS pour proposer des sites supplémentaires (par exemple, sur le Marais de l’Epaix ou sur le bras du Maing).

Le préfet remercie les services de l’État et les membres du groupe d’experts pour leur mobilisation sur ce dossier.

> Présentation DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement - point sur la procédure - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,82 Mb

> Présentation des propositions de restauration par TEREOS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,73 Mb

> Compte-rendu du comité de pilotage du 30 juin - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,51 Mb