La connaissance et la préparation

 

L’information du citoyen

Elle informe sur les risques susceptibles de se produire à proximité de chez lui et la manière de réagir en cas de crise.
Il convient de se reporter à la rubrique "l’information "

La préparation de la gestion des crises

Pour faire face aux catastrophes, trois phases consécutives de la gestion des crises sont à maitriser :
- la préparation (planification, entrainement, anticipation),
- la réponse opérationnelle
- et le retour à la normale (retour d’expérience, soutien des populations...).

1. La planification de crise

Ces dernières années, les événements dramatiques de toutes natures ont démontré l’importance de disposer d’une organisation adaptée aux situations d’une intensité telle que les capacités ordinaires de réponse des acteurs de secours sont dépassées.

C’est l’objet de la planification ORSEC (Organisation de la Réponse de SEcurité Civile) de définir à l’avance une organisation regroupant tous les acteurs compétents pour lutter contre les effets de ces évènements.

2. Les exercices de sécurité civile

Un des moyens les plus efficaces pour garantir l’efficacité du dispositif de gestion de crise et être prêt est de s’entrainer en réalisant les exercices de simulation. Ces entrainements jouent un rôle essentiel dans la préparation. Ils sont indispensables à tous les niveaux de l’organisation.
Le but d’un exercice est de se substituer à un évènement réel afin de former et d’entrainer les hommes. Il s’agit aussi de tester l’organisation et les procédures dans des conditions proches de la réalité.

3. L’anticipation des besoins

Par ailleurs, la réponse aux catastrophes exige la mobilisation rapide de tous les moyens publics et privés, et leur coordination efficace sous une direction unique.

L’anticipation des besoins nécessite le recensement des moyens susceptibles d’être utilisés pour les missions de sauvegarde (ravitaillement alimentaire de la population, hébergement, ravitaillement en matériaux) tournées vers l’aide à la population et le soutien au dispositif de secours.

Ce recensement vise donc à établir une liste de matériels, de matériaux, de personnes disponibles, réquisitionnable en situation d’urgence.

Compléments à la préparation de la crise

Il s'agit de mettre en place la planification des secours via des plans d’urgence pour faire face aux conséquences immédiates d’un accident.

Le plan d’opération interne (POIplan d'organisation interne), obligatoire pour les installations Seveso AS, est mis en place par l’industriel.

Le plan particulier d’intervention (PPIPlan particulier d'intervention ) est une disposition spécifique du plan ORSEC. Son périmètre d’application est directement lié aux phénomènes issus de l’étude de dangers de l’exploitant.

Le plan communal de sauvegarde (PCS) est réalisé sur initiative du maire dans les communes comprises dans le champ d’action d’un PPR.

Aide pour la prise en compte des risques dans un projet d'occupation du sol

Pour solliciter l'aide de la DDTM59 sur la prise en compte des risques dans un projet d'occupation de sols, les services en charge de l'instruction des autorisations d'urbanisme doivent utiliser la fiche de saisine ci-dessous :

> Fiche de saisine (version mars 2020) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> Fiche de saisine (version mars 2020) - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Par ailleurs, deux fiches d'aide à l'instruction pour les secteurs concernés par des inondations ou des cavités (hors PPR) sont désormais disponibles pour permettre d'instruire les dossiers les plus courants :

> 202209_fiche ads cavites livret 8 pages_vf - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,53 Mb

> 202209_fiche ads inondation livret 8 pages_vf - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,88 Mb


Demande de subvention pour les études et travaux de réduction de la vulnérabilité

Un particulier ou une entreprise de moins de vingt salariés peut bénéficier d’une subvention du fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM) pour la réalisation des études et travaux de réduction de la vulnérabilité sur les biens existants exposés à un risque naturel. Pour toute demande de renseignement ou de subvention : ddtm-ssrc@nord.gouv.fr

-> Les travaux imposés par un plan de prévention des risques d’inondation (PPRI de l'Yser ou PPRL de Dunkerque-Bray-Dunes et Gravelines Oye-plage) ne sont exigibles que jusqu'à 10 % de la valeur vénale des biens. Ils sont financés à hauteur de 80% pour les biens à usage d’habitation où 20% pour les entreprises dans la limite de 36000 € par bien.

-> Les travaux de comblement de cavités souterraines sont financés à hauteur de 80% pour les biens à usage d’habitation où 20% pour les entreprises dans la limite de 36000 € par bien en cas de danger avéré pour les constructions et de menace grave pour les vies humaines.

> Plaquette_financement_inondation_FPRNM - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

> plaquette_financement_FPRNM - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,97 Mb


Aide pour la prise en compte des plans de prévention des risques dans les projets d'aménagement des territoires

Une fiche d'aide est désormais disponible pour accompagner les collectivités, leurs groupements et les bureaux d'études dans la prise en compte des plans de prévention des risques (PPR) dans les projets d'aménagement des territoires, et notamment dans les plans locaux d'urbanisme communaux (PLU) et intercommunaux (PLUi).

> Fiche PPR / PLU(i) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,93 Mb


Les Stratégies Locales de Gestion des Risques d'Inondation (SLGRI) approuvées sont en ligne

Pour consulter les SLGRI et les plaquettes de communication, cliquer sur les liens ci-dessous :

La SLGRI de la Marque et de la Deûle

La SLGRI de la Sambre

La SLGRI de la Scarpe-aval

La SLGRI de l'Escaut et de la Sensée