Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher dévoilent 36 nouveaux projets lauréats du volet (re)localisation du plan de relance

 
 
Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher dévoilent 36 nouveaux projets du volet (re)localisation

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, annoncent ce jour 36 nouveaux projets lauréats de l’appel à projets « Résilience » du volet industrie France Relance présenté en septembre dernier par le Gouvernement. Ces 36 nouveaux projets lauréats répartis sur l’ensemble du territoire français totalisent plus de 310 millions d’euros d’investissements industriels, dont 77 millions d’euros de soutien de l’État.

Dans les Hauts-de-France, ce sont 6 nouveaux projets lauréats qui ont été annoncés dans 3 domaines différents notamment 1 dans le domaine de l’électronique, 4 dans le domaine de la santé et 1 dans le domaine de la télécommunication-5G.

  • Dans le secteur de l’électronique :

Le projet « Horizon » de la PME Petites et moyennes entreprises MATRA ELECTRONIQUE à VENETTE (60) spécialisée dans la production de systèmes électroniques intégrés dans des équipements de pointe pour environnement sévères dans les secteurs de la défense, de l’aéronautique, du spatiale, de la santé et des solutions innovantes. Le projet lauréat vise à construire un nouveau site de production intégrant les concepts de l’usine du futur, afin de moderniser, agrandir et flexibiliser son outil de production. Ce projet permet ainsi de réduire les dépenses énergétiques de l’entreprise et de maintenant sur le territoire sa production industrielle de systèmes électroniques de pointe.

  • Dans le secteur de la santé :

Le projet « RIPPA » de la PME Petites et moyennes entreprises DIAGAST FILIALE du groupe E.F.S (Établissement français du Sang) de la ville de LOOS (59) spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV) en immunohématologie, visant à assurer la sécurité transfusionnelle des patients ayant besoin de transfusions sanguines. Cette technologie est notamment utilisée lors de situations de crise (catastrophes naturelles, attentats) qui voient une forte augmentation du besoin en poches de sang. Le projet lauréat va relocaliser en France la production de dispositif médical essentiel pour la sécurité transfusionnelle.

Le projet « SMAP » de la PME Petites et moyennes entreprises INNOBIOCHIPS de Lille (59) spécialisée dans le développement et la production d’outils de diagnostics in-vitro dédiés à la santé humaine utilisant la technologie SirYus. Ce projet lauréat vise à améliorer l’autonomie sanitaire de la France notamment par le développement des tests sérologiques de la COVID-19.

Le projet de « XPC-UNIT » de la PME Petites et moyennes entreprises X’PROCHEM SAS de la ville de LOOS (59) spécialisée dans la synthèse chimique de protéines thérapeutiques. Le projet lauréat vise l’installation de deux nouvelles unités de production afin d’augmenter la capacité de production française et de développer plus rapidement de nouveaux principes actifs sur le territoire.

Le projet « ALKABURST 2021 » de la PME Petites et moyennes entreprises ALKION BIOINNOVATIONS SAS de la ville de HAM (80) mais aussi de Versailles (78) spécialisée dans les biotechnologies travaillant sur la R&D et la bioproduction d’ingrédients pharmaceutiques et alimentaires. Le projet lauréat vise le développement d’une plateforme écoresponsable de bioproduction de protéines pour l’industrie pharmaceutique.

  • Dans le secteur de la télécommunication- 5G

Le projet « 5G STEEL AM France » de l’entreprise ARCELORMITTAL FRANCE de la ville de Dunkerque (59) et de Florange (57), leader mondial dans l’exploitation sidérurgique et minière. Le projet lauréat vise l’expérimentation de l’usage industriel de la 5G en environnement industriel sévère au travers de cas d’usages ciblés sur différents métiers. Ce projet permettra d’appréhender la technologie 5G, ses contraintes d’usages et sa robustesse dans un contexte d’application hautement critique et de valider ses apports pour l’usine intelligente.

Au total, ce sont désormais 309 projets de (re)localisation qui sont soutenus par France Relance, à hauteur de 538 millions d’euros, pour un montant total d’investissements industriels de 2,1 milliards d’euros. Ces projets permettront de créer ou de conforter 39 000 emplois industriels directs. Ils se répartissent comme suit :

> Agroalimentaire : 59 projets lauréats, soutenus à hauteur de 83 millions d’euros pour près de 432 millions d’euros d’investissements productifs ;

> Électronique : 78 projets lauréats, soutenus à hauteur de 95 millions d’euros pour près de 314 millions d’euros d’investissements productifs

> Intrants essentiels à l’industrie : 67 projets lauréats, soutenus à hauteur de 169 millions d’euros pour plus de 711 millions d’euros d’investissements productifs.

> Santé : 87 projets lauréats, soutenus à hauteur de près de 108 millions d’euros pour près de 400 millions d’euros d’investissements productifs ;

> Télécommunications-5G : 18 projets lauréats, soutenus à hauteur de 83 millions d’euros pour près de 260 millions d’euros d’investissements productifs.