Santé & Informations sanitaires

 
Visuel Rubrique

Sauvez des vies, soyez prudents ! Continuez à respecter les règles de distanciation physique pour :
- Vous protéger et protéger les autres
- Casser les chaines de contamination
- Éviter d'accroître le nombre de malades en ville et à l’hôpital

Situation dans le Nord au 14/09/2020

  • Face à l'accélération brutale de l'épidémie, le préfet décide de nouvelles mesures sanitaires dans le département du Nord.
  • Le décret n° 2020-1115 du 5 septembre 2020 a placé le département du Nord en zone de circulation active du virus (rouge). Suite à cette décision, des mesures obligatoires s’imposent .

Informations et recommandations sanitaires

Le virus circule toujours activement. Certaines personnes sont plus à risque de développer une forme grave de la maladie.

  •  9 personnes sur 10 qui décèdent de la COVID-19 ont plus de 65 ans.
  •  Le risque est plus important lorsqu’on est atteint d’une maladie chronique : maladies cardiaques et vasculaires, diabète non équilibré, dialyse, cancer, obésité.

La priorité : protéger nos proches et notamment les plus âgés et les plus fragiles.

Nous pouvons tous être porteur du virus, même sans aucun symptôme ou simplement un léger rhume, il est donc indispensable de respecter tous les gestes barrières.

  •  Lavez-vous très régulièrement les mains, saluez-vous sans se serrer la main, évitez les embrassades
  •  Si vous rendez visite à une personne à risque, fragile ou âgée, portez un masque et respectez la distance minimum d’1 mètre.

Retrouvez, sur le site de l'ARS Hauts-de-France :

Point épidémiologique en Hauts-de-France

Chaque semaine, retrouvez sur Santé publique France le bilan épidémiologique régional.

  • Points clés au 28/08/2020 :

Le nombre de nouveaux cas confirmés d’infection à SARS-CoV2 et les taux d’incidence hebdomadaire poursuivaient leurs augmentations, avec 1212 nouveaux cas dépistés en semaine 34 contre 1008 la semaine précédente pour un taux de dépistage plus élevé en semaine 34. En semaine 34, les taux d’incidence les plus élevés étaient observés chez les 15-29 ans. Le taux de positivité reste stable par rapport à la semaine précédente (2,5%). Parmi les 10 clusters en cours d’investigation/gestion dans la région, la majorité se situe dans le département du Nord (6).

En semaine 34, dans les 3 autres départements de l’Aisne, du Pas-de-Calais et de la Somme, l’augmentation du taux d’incidence et le dépassement du seuil de vigilance plus récents conduisent, ce jour, à maintenir le niveau de vulnérabilité limitée pour ces 3 départements avec recommandation de vigilance renforcée et réévaluation de la tendance et du contexte épidémiologique sur les prochains jours afin de confirmer ou non la tendance récente.

Dans les départements du Nord et de l’Oise, les situations d’hyperendémicité observées sur la métropole lilloise et la communauté d’agglomérations de Creil sud Est font l’objet d’un suivi renforcé et d’un renforcement des mesures barrières et des recommandations de prévention. Ces situations d’hyperendémicité en zones urbaines doivent faire craindre une dégradation de la situation sanitaire avec la reprise des activités et la réouverture des collectivités dans un contexte sanitaire national qui se dégrade dans la plupart des régions.

 

Actualités