Archives 2014

Réponse aux épisodes neigeux : organisation d’un exercice sur le terrain sur l’A1 et l’A23

 
 
Réponse aux épisodes neigeux : organisation d’un exercice sur le terrain sur l’A1 et l’A23

A l’approche de la période hivernale, le préfet de la zone de défense Nord a organisé le mercredi 26 novembre un exercice sur le terrain ayant pour objectif de tester une manœuvre de stockage de poids lourds en pleine voie, sur la voie de gauche, sur l’autoroute en raison d’intempéries neigeuses.

Cet exercice s'est déroulé sur

  • l’A1 - tronçon Fresnes-Bapaume dans le sens Lille-Paris, au niveau de la barrière de péage de Fresnes et sur 6 km.
  • l’A23 - tronçon Rosult-Orchies dans le sens Valenciennes-Lille sur 7km.

Cet exercice a permis de tester, dans des conditions les plus proches de la réalité, la bonne préparation et coordination des gestionnaires de réseau (sanef sur l’A1et direction interdépartementale des routes (DIR) Nord sur l’A23) et des forces de l'ordre, police nationale - CRS et gendarmerie nationale,pour assurer le maintien de la circulation et la sécurité des usagers de la route en cas d’intempéries.

Au terme de l’analyse des derniers épisodes neigeux de 2012 et 2013 et compte-tenu du trafic de poids-lourds (15 à 20 000/jour) et des possibilités de parking existantes, seul le stockage des camions sur la voie de gauche permet de continuer les opérations de déneigement en évitant de les stocker sur toute la largeur des axes.

La mise en place de ce stockage a nécessité de baliser les zones de stockage au moyen de cônes. Merci aux transporteurs qui ont accepté de participer à cet exercice et aussi à l'ensemble des conducteurs de leur compréhension pour les perturbations occasionnées.

Un exercice similaire était piloté par la préfecture du Pas-de-Calais. Pour retrouver les photos, rendez-vous sur : http://www.pas-de-calais.gouv.fr/Actualites/Breves/Reponse-aux-episodes-neigeux

Retour en images

Camion remontant la voie dédiée au stockage des camions.

Voie de stockage des camions.

L'exercice a porté sur le stockage de 20 camions pour limiter au maximum la gêne occasionnée aux usagers de la route.

Sur l'A23, DIR et CRS étaient mobilisés.

Remise en circulation des poids lourds.