Archives 2014

Opération de contrôle inter-services de sécurité publique sur l’autoroute A2

 
 
Contrôle routier sur l'autoroute A2

Le jeudi 25 septembre 2014, de 22h à 1h a été conduite une opération de contrôle inter-services sur l’autoroute A2 dans le sens Belgique – France, au niveau de Valenciennes - aire de la Sentinelle et aux abords de l’axe autoroutier, notamment à hauteur d’Onnaing, Valenciennes Centre et Hordain.

Elle avait pour objectif la sécurisation de la zone frontalière : lutte contre le trafic de produits stupéfiants, lutte contre les cambriolages et les infractions à la législation sur l’entrée en France des ressortissants étrangers, contrôle de régularité des transports PL internationaux. 

Ont participé à cette action environ 90 agents de l’Etat :
- police nationale (23 fonctionnaires de la CRS Compagnies républicaines de sécurité autoroutière, 12 de la police aux frontières et 14 de la sécurité publique).
- gendarmerie nationale (8 militaires et 1 équipe cynophile stupéfiants),
- douanes (24 agents dont 2 équipes maître chien),
- direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement) équipe spécialisée dans le contrôle des poids lourds (5 agents),
- direction interdépartementale des routes (DIR) Nord,
- SDIS au titre du soutien technique.

L’ensemble du trafic autoroutier a été dévié, durant 3 heures, sur l’aire de service.

Ont ainsi été contrôlés 888 véhicules (850 véhicules légers, dont 542 grâce au véhicule LAPI (lecture automatisé des plaques d’immatriculation), 26 véhicules poids lourds, 12 camionnettes).

Lors des contrôles, ont été établies 29 contraventions à l’égard de conducteurs de poids lourds dont 14 pour défaut de respect des temps de repos et a été relevé 1 délit pour conduite sans carte professionnelle.

Ont également été relevées :
- 48 infractions au code de la route, dont 2 pour conduite sous l’emprise de stupéfiants et 2 pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique,
- 1 délit pour usage de fausse plaque d’immatriculation.

Ont, par ailleurs, été engagées :
- 3 procédures au sujet de personnes étrangères en situation irrégulière,
- 1 procédure pour aide directe à l’immigration clandestine,
- 1 procédure pour l’emploi d’un étranger démuni de titre.