Archives 2014

Modernisation de l’axe ferroviaire Calais-Dunkerque : le préfet de région a participé au voyage inaugural, ce samedi 13 décembre

 
 
Modernisation de l’axe ferroviaire Calais-Dunkerque : le préfet a participé au voyage inaugural

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais a participé au voyage inaugural de la ligne ferroviaire Calais-Dunkerque modernisée, ce samedi 13 décembre.

Il s’est félicité de la modernisation de cette ligne qui offre des perspectives de développement entre les bassins d’activités de deux ports majeurs pour la France. Après 18 mois de fermeture pour réaliser ce chantier de 104,5 millions, financé avec le concours du Contrat de Plan État Région et 30 % de fonds européens, il a salué le partenariat exemplaire des huit co-financeurs, publics et privé qui ont investi ensemble dans cette opération.

L’État a soutenu financièrement, avec le Conseil régional, ce projet de modernisation de l’axe Calais-Dunkerque à hauteur de 25 millions d’euros au titre du contrat de projets État-Région (CPER) 2007-2013 et a inscrit ce projet dans le cadre des grands projets du fonds européen de développement régional (FEDER) 2007-2013 pour le Nord – Pas-de-Calais à hauteur de 30 millions d’euros.

Le préfet de la région Nord – Pas-de-Calais souligne que sa mise en service dès le 6 octobre 2014 pour les marchandises et le 14 décembre pour les voyageurs permet d’offrir un niveau de service aux voyageurs qui devient une véritable alternative à l’utilisation de la route avec jusqu’à 22 TER, soit 1650 voyageurs par jour et un temps de parcours de 36 minutes.

S’agissant du fret, 28 sillons par jour sont désormais disponibles contre 11 précédemment, donnant une respiration aux ports pour la croissance de leurs trafics ferroviaires.

En outre, la modernisation de l’axe Calais-Dunkerque répond aux besoins du grand port maritime de Dunkerque et du port de Calais de disposer d’une desserte terminale adaptée et de réaliser leur connexion ferroviaire au tunnel sous la Manche.

© Réseau ferré de France

Enfin, il permet de réaliser un maillon qui concoure aux projets nationaux et européens de développement du fret ferroviaire et aux projets de raccordement des ports de la côte d’Opale au réseau d’autoroute ferroviaire.

En cela, il répond à la politique de l’État qui lance une nouvelle étape de rénovation du réseau au sein de son plan de modernisation du réseau ferroviaire pour :
•  renforcer la qualité du service rendu aux usagers, notamment en améliorant la régularité des trains et en repartant des besoins de mobilité des habitants au quotidien ;
•  répondre aux enjeux de capacité du réseau ferré pour mieux prendre en compte les besoins de mobilité de tous, notamment en concentrant les efforts sur le réseau classique ;
•  renforcer la sécurité du réseau ferré national ;
•  travailler avec les régions, autorités d’organisatrices des transports au plan local ;
•  mobiliser les industries françaises et participer ainsi directement à la préservation et à la création d’emplois dans la sphère industrielle.

Ce projet s’inscrit dans la politique transport de l’État dans le cadre du CPER Nord – Pas-de-Calais pour la période 2007-2013. Cette politique régionale bénéficie d’un financement de 207 millions d’euros, dont plus de la moitié soutient le transport ferroviaire et les transports collectifs en site propre pour réaliser les engagements de l’État en faveur des modes alternatifs de transport et contribuer à la modernisation continue du réseau ferré en Nord – Pas-de-Calais.

Cette politique régionale s’ajoute aux efforts importants consentis par l’État à travers l'agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) pour les grands projets ferroviaires de développement et le grand projet de modernisation du réseau ferroviaire porté par RFF.

Pour en savoir plus

Consultez le site internet dédié : http://www.ligne-calais-dunkerque.fr/
et le dossier de presse réalisé par RFFRéseau ferré de France :

> dossier de presse du voyage inaugural de la ligne ferroviaire Calais-Dunkerque du 13 décembre 2014 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,73 Mb