Archives 2014

Industries agroalimentaires : l’État, la région, les entreprises et les salariés en faveur d’une filière régionale clé

 
 
Industries agroalimentaires : État, région, entreprises et salariés en faveur de cette filière clé

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais et Jean-Louis Robillard, vice-président du Conseil régional en charge de l’alimentation, la régionalisation de l’agriculture et la ruralité ont présidé le second comité stratégique de la filière des entreprises alimentaires ce vendredi 7 novembre 2014.

Cette rencontre a permis de faire un état d’avancement des actions du contrat de filièreet des engagements réciproques de ses différents partenaires, mais aussi d’identifier les chantiers à conduire dès à présent pour mieux accompagner et soutenir les entreprises.

La filière des entreprises alimentaires

Le plan d’action pour la filière des entreprises alimentaires est animé et coordonné par le pôle Agroé  et comprend une vingtaine d’actions structurantessur les thématiques suivantes :
- emploi-formation,
- innovation,
- financement,
- export et promotion des produits,
- relations au sein de la filière.

Le préfet a souhaité réaffirmer que « la filière alimentaire est, et doit continuer à être, source de valeur ajoutée, d’emploi et bien sûr d’une alimentation saine et durable en région ». Pour ce faire, il a souligné que les travaux menés en région doivent pouvoir trouver un écho et s’enrichir de ceux qui sont menés au niveau du comité stratégique national, impliquant aussi les représentants de toutes les fédérations professionnelles et des organisations de salariés.

Le vice-président du Conseil régional a souligné l’engagement des collectivités dans le soutien aux entreprises de la filière. De nombreux outils et dispositifs existent et doivent être mieux connus des entreprises pour être davantage mobilisés. Le vice-président a rappelé que cet engagement ne pourrait être efficient sans contractualisation gagnant-gagnant au sein des filières.

Des actions concrètes

Quelques exemples d’actions ont ainsi été présentés avec des entreprises bénéficiaires :

- l’entreprise Delacre (United Biscuits industries) a démontré la transférabilité vers l’agroalimentaire des compétences d’autres filières industrielles, en prenant l’exemple de salariés de l’imprimerie, avec l’appui du pôle emploi et du PIA ;
 - l’entreprise Perle du Nord a présenté avec le centre d’expertise Adrianor l’utilité du nouvel outil de pré-série destiné aux professionnels de la filière, et inauguré le 25 octobre dernier ;
 - la ferme de la Gontière, lauréate du concours de l’innovation a témoigné en compagnie du CERTIA interface sur ce coup de projecteur qui lui a été donné pour promouvoir ses champignons frais émincés ;
 - l’entreprise « Nougat des lys » est revenue avec le comité de promotion sur l’intérêt des rencontres PME-PMI avec les distributeurs, se donnant comme perspective l’organisation d’une grande convention d’affaires en région ;
 - l’entreprise Fizzy accompagnée du Pôle Agroé a démontré l’intérêt pour les entreprises de la filière de répondre présentes au défi des économies d’énergie, avec l’action de performance énergétique déclinée en 3 volets opérationnels.

La filière des produits de la mer

Portée par le pôle Aquimer , la filière des produits de la mer a montré que ses entreprises étaient confrontées aux mêmes problématiques que celles qui s’étaient déjà exprimées lors de l’installation du comité stratégique, pour la recherche de solutions innovantes, pour l’efficacité énergétique, le packaging, le financement des investissements et les relations avec le consommateur, démontrant tout l’intérêt de constituer au niveau régional un tel lieu d’échange et de partageentre les entreprises et les pouvoirs publics.