Archives 2014

A16 - agglomération dunkerquoise : baisse des vitesses autorisées à compter du 24 novembre 2014

 
 
Pour un environnement plus sain, des autoroutes plus sûres, une circulation plus fluide, ralentissons !

L'A16 est une autoroute urbaine qui présente, particulièrement dans son tronçon dunkerquois, des caractéristiques accidentogènes (tracés en courbes, étroitesse des bandes d'urgence, nombreux échangeurs, trafic global élevé avec une proportion de poids-lourds importante). Une accidentalité persistante y est constatée.

Pour améliorer la sécurité routière de ce secteur de la DIR Nord, et y mettre en cohérence la vitesse avec l'environnement, des abaissements de vitesse entreront en vigueur à compter du 24 novembre dans les 2 sens de circulation, sur 23 kilomètres avec une limitation :

> à 90 km/h (80 km/h pour les + de 3T5) au niveau du coeur urbain sur 11,3 km,

> à 110 km/h à l'approche de l'agglomération soit sur 12 km cumulés de part et d'autre du coeur urbain.

Cette mesure impactera donc l'ensemble des usagers, véhicules légers et poids-lourds.

Les raisons de la mesure

L'abaissement des vitesses se justifie par l'analyse des accidents de ce tronçon de l'A16.
L'insécurité routière y est caractérisée par :

> la pratique de vitesses élevées sur la section actuellement limitée à 100 km/h, plus particulièrement dans le sens Calais/Belgique,

> la gravité significative des accidents (11 % de tués sur le nombre total d"accidents),

> l'existence de zones d'accumulation des accidents notamment au niveau de certains échangeurs (N° 55, 57 et 58),

> un taux d'accidents impliquant les poids-lourds significatif de 33 % (période 2003-2012).

D'une manière plus globale, cette mesure s'inscrit dans la politique actuelle d'aménagement de schéma des vitesses apaisé sur les voies rapides traversant les grandes agglomérations, dont Dunkerque fait partie. Par ailleurs, en plus d'offrir un gain de sécurité routière, elle contribuera à la réduction des nuisances environnementales (nuisances sonores, pollutions) et à fluidifier le trafic.

Circuler moins vite génère moins d'incidents et d'accidents. Par conséquence, le trafic reste plus fluide.

Les mesures d'accompagnements

La vitesse autorisée sera rappelée par des panneaux implantés en rive de l'autoroute mais également sur les panneaux à messages variables du secteur jusqu'à la fin du mois.

Les radars de contrôle existants dans l'actuelle zone limitée à 110 km/h seront configurés à 90 km/h. Ils seront prochainement remplacés par des radars discriminants qui permettront le constat des infractions à la limitation de vitesse des poids-lourds.

L'Interdiction Permanence de Dépasser aux Poids-Lourds existante en traversée de l'agglomération dunkerquoise est quant à elle supprimée puisqu'elle n'apporte pas les effets escomptés. Ont notamment été constatés :

> l'absence de baisse des accidents concernant les poids-lourds,

> des difficultés d'insertion aux points d'échanges aux heures de pointe.

Les panneaux ont d'ores et déjà été retirés.