Archives 2014

13 avril 2014 : Course cycliste Paris-Roubaix

 
 
photo du Paris-Roubaix

Afin d’assurer le bon déroulement de la course cycliste Paris-Roubaix le dimanche 13 avril 2014, les services de sécurité seront mobilisés en amont et durant l’épreuve sportive.

Près de 500 policiers de la sécurité publique et des CRS, parmi lesquels 6 cavaliers et 10 motards et 580 gendarmes, parmi lesquels des fonctionnaires en civil, des militaires des forces mobiles, de la garde républicaine dont 8 cavaliers et plus d'une centaine de réservistes assureront ainsi la sécurité des coureurs et du public. Une vingtaine de policiers belges apportera son concours au dispositif de sécurité sur l'arrondissement de Douai, et notamment au « carrefour de l'arbre » à Gruson.
 
L'hélicoptère de la gendarmerie sera mobilisé. Disposant d’une vidéo embarquée, il assurera une reconnaissance du parcours dimanche matin, puis son suivi en temps réel.
 
La vente de boissons alcoolisées à emporter et la consommation d'alcool sont interdites sur le domaine public.
 
Le stationnement et la circulation sur les secteurs pavés sont interdits. Les propriétaires de camping-cars et de caravanes bénéficient d'emplacements dédiés, définis par les communes que traversent l'épreuve cycliste.
 
La circulation routière sera interdite à contresens de la course une demi-heure avant le passage de la caravane, et ce jusqu'au passage du véhicule de gendarmerie marqué « fin de course ». Les routes et échangeurs d'accès seront fermés à l’occasion du passage de la course.
 
L'attention des usagers de la route, des riverains et des spectateurs est attirée sur la nécessité d'adopter des règles rigoureuses de prudence et de civisme au passage de la caravane comme de la course, notamment vis-à-vis des jeunes enfants. En outre, pour que cette grande fête du cyclisme en reste une, les forces de l'ordre resteront très vigilantes sur le respect du code de la route et la tempérance de chacun, notamment vis-à-vis de l'alcool.
 
Les douanes, les services de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) et la gendarmerie, dans le cadre du comité opérationnel départemental anti-fraude, procéderont à des contrôles des points de vente ambulants.
 
Le service départemental d'incendie et de secours procédera au renforcement des effectifs de certains centres de secours (Solesmes, Orchies, Cysoing et Templeuve) et constituera deux postes avancés, l'un à Cysoing, l'autre à Templeuve.