Politique de la ville

Les emplois francs : c’est désormais possible sur l’ensemble du département !

 
 
Les emplois francs : c’est désormais possible sur l’ensemble du département !

Le dispositif des emplois francs, expérimenté avec succès depuis avril 2018 sur la Métropole Européenne de Lille, s’est désormais étendu à l’ensemble de la région des Hauts-de-France. C’est un outil simple et efficace pour lutter contre le chômage et les discriminations à l’embauche dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Toute entreprise ou association qui recrute un demandeur d’emploi issu des quartiers prioritaires, quel que soit son âge, ou son niveau de qualification, peut bénéficier d’une aide financière :

- 5 000 € par an, dans la limite de 3 ans, pour un recrutement en CDI,

- 2 500 € par an, dans la limite de 2 ans, pour un recrutement en CDD d'au moins 6 mois.

Les montants sont proratisés en fonction du temps de travail et de la durée du contrat.

Seule condition pour l’employeur : être affilié à l’assurance chômage.

Pour les demandeurs d’emploi résidant dans un quartier prioritaire (appartenance d'une adresse à un QPV : https://sig.ville.gouv.fr/adresses/recherche ) :

Réclamez votre attestation d’éligibilité à Pôle emploi, vous pourrez la présenter aux entreprises que vous rencontrerez.

Pour les employeurs :

Pour être accompagnés dans la démarche, contactez Pôle Emploi (en direct ou au 3995), ou remplissez le formulaire de demande d’aide, disponible sur :

https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emplois-francs/

pour le transmettre à Pôle emploi dans les deux mois au plus tard qui suivent la signature du contrat de travail, accompagné des pièces justificatives (attestation d’éligibilité du demandeur d’emploi et justificatif de domicile).

La mesure est simple, sans autre contrainte ni démarche pour l’employeur.

Témoignages

Isabelle a exercé différents métiers sous des contrats précaires depuis 2015 dans le secteur médico-social ; elle avait néanmoins validé en 2001 le diplôme de préparatrice en pharmacie. Accompagnée par Pôle Emploi, elle a effectué une période d’immersion au sein d’une pharmacie dans le valenciennois. A l’issue de ce temps, elle a fait part de son éligibilité au dispositif « emplois francs ». Elle est aujourd’hui recrutée en CDI temps plein et  témoigne :
« Sans l’aide financière, mon employeur ne m’aurait jamais recrutée »
« Cette embauche va me permettre enfin de me projeter dans l’avenir ».

Pour son employeur, Mme D., pharmacienne  : « cette aide à l’embauche a tout simplement permis de donner sa chance à quelqu’un »
 
Samuel, 19 ans, s’est récemment installé dans le Nord ; il est actuellement hébergé par sa famille. Il avait commencé une formation en vente il y a quelques temps mais y avait rapidement mis fin, estimant  « qu’il n’était pas fait pour ça ». Il s’est pourtant positionné sur une offre d’emploi de DUACOM et a été très vite retenu parmi les candidats à la formation préalable au recrutement mise en place avec Pôle Emploi.
 
Samuel s’est révélé professionnellement durant cette période et est embauché à compter du 23 avril en tant que chargé de clientèle. Il témoigne : « Je suis très content, j’ai un emploi.Je vais pouvoir avancer, et prendre un appartement ».
 
Mme Caramiaux, RH du groupe complète : « la philosophie de DUACOM, c’est de donner sa chance ; notre seule exigence, c’est l’envie d’être là et l’envie d’apprendre. L’entreprise se considère comme une entreprise « tremplin » autant à l’interne qu’à l’externe « l’emploi franc nous permet de former des jeunes comme Samuel, de les amener vers des métiers vers lesquels on ne va pas forcément naturellement ».