La politique de la ville dans le Nord : objectifs, acteurs, chiffres clés

 

La politique de la ville est mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et réduire les inégalités entre les territoires. Cette politique recouvre une grande diversité d’interventions qui complètent les politiques de droit commun (éducation, logement, action sociale…).

La politique de la ville est partenariale (mobilisation des organismes publics et participation des habitants) pour agir sur tous les leviers à la fois : développement social et culturel, revitalisation économique, emploi, rénovation urbaine et amélioration du cadre de vie, sécurité, citoyenneté et prévention de la délinquance, santé…

Les interventions sont ciblées sur les territoires les plus en difficulté  repérés notamment grâce à des indicateurs économiques et sociaux. Depuis la Loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, le « quartier prioritaire » est le territoire d’intervention unique de la politique de la ville.

Les acteurs

Au niveau central

La politique de la ville est une politique dont la dimension interministérielle a été affirmée très tôt.

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), issu du regroupement du Secrétariat général du comité interministériel des villes (SGCIV) et de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé), est rattaché au Premier ministre. Il est chargé de concevoir et de mettre en œuvre la politique nationale d’égalité des territoires et d’en assurer le suivi et la coordination interministérielle. Toutefois, jusqu’en 2015, l’Acsé continuera à assurer la partie comptable de la politique de la ville.

2 agences nationales complètent le dispositif :

Au niveau déconcentré

Le Préfet joue un rôle prépondérant dans la mise en œuvre de la politique de la ville : il a en charge la programmation financière (90 % des crédits sont déconcentrés) l’animation et la mise en cohérence de l’ensemble des démarches et leur évaluation.

Dans le Nord, comme dans 5 autres départements de France, un Préfet délégué pour l'égalité des chances seconde le Préfet dans son rôle de coordination et de mise en œuvre des politiques de l’État en matière de cohésion sociale, d’égalité des chances et de lutte contre les discriminations. Le Préfet délégué pour l’égalité des chances est, dans le Nord, également le Délégué territorial adjoint de l'ANRU et de l’Acsé.

Depuis le 23 mai 2014, la mission politique de la ville, est rattachée auprès du Préfet délégué pour l’égalité des chances et assure le pilotage administratif et financier de la politique de la ville dans le Nord.

Par ailleurs, les délégués du préfet incarnent l’État dans les quartiers et sont les interlocuteurs privilégiés des acteurs locaux.

La politique de la ville dans le Nord : chiffres clés pour 2015

  • Au 1er janvier 2015, le département du Nord totalise 360 072 personnes vivant dans les quartiers prioritaires.
  • 69 communes représentant 91 quartiers prioritaires sont actuellement couvertes par 13 contrats de ville.
  • Pour l’année 2014, 611 porteurs de projets ont été subventionnés. Au total, la mission politique de la ville a assuré la gestion de plus de 1500 dossiers.
  • Pour 2015, 36 DRE (Dispositif de Réussite Éducative) qui concernent 50 communes et 117 quartiers.
  • 8 territoires entrepreneurs.
  • 16 ASV (Ateliers Santé Villes).
  • 343 adultes relais.

Vos contacts

Préfecture du Nord
Mission politique de la ville
12 rue Jean sans Peur
CS 20003
59039 Lille cedex

Tel : 03 20 30 55 21

Horaires d'ouverture :
du lundi au jeudi, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h
le vendredi, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 15h30
2ème étage, aile A