Lutte contre la drogue et les conduites addictives

 

Présentation de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA)

Logo de la MILDECA

Créée en 1982, la mission permanente de lutte contre la toxicomanie, devenue, en 2014, la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), répond à la nécessité de coordonner une politique publique par nature interministérielle. Celle-ci couvre, en effet, les domaines suivants : recherche et observation ; prévention ; santé et insertion ; application de la loi ; lutte contre les trafics ; coopération internationale.

 
Des missions et un champ de compétences étendus
 
Placée auprès du Premier ministre, la MILDECA anime et coordonne l’action du gouvernement en matière de lutte contre les drogues et les conduites addictives. Elle élabore à ce titre le plan gouvernemental et veille à sa mise en œuvre.
La compétence de coordination de la MILDECA s’étend à l’ensemble des addictions avec ou sans produit, et sur l’ensemble des domaines de la politique publique. 
La MILDECA accompagne les partenaires publics, institutionnels et associatifs de cette politique publique dans la mise en œuvre des orientations, en leur apportant un soutien méthodologique ou financier.
 
Un réseau pour relayer les orientations sur le territoire national
 
Dans les départements, la MILDECA anime et soutient les efforts des partenaires publics dans tous les domaines de la lutte contre les drogues et les toxicomanies. En concertation avec ces acteurs, elle impulse et accompagne des expériences innovantes.
 
Pour relayer l’action nationale sur le terrain, la MILDECA dispose dans les départements d’un réseau de chefs de projets nommés au sein du corps préfectoral. Dans le département du Nord, le chef de projet et coordinateur régional est le directeur de cabinet du préfet du Nord. Le chef de projet régional élabore un programme pluriannuel et interministériel fixant les axes prioritaires à mettre en œuvre au regard des orientations du plan gouvernemental et du contexte local.
Au sein du cabinet, un référent MILDECA suit au quotidien les questions relatives à la lutte contre la drogue et les conduites addictives.
 
Chaque année, les services de l'État dans le Nord lancent un appel à projets autour de priorités identifiées.

Le plan national de mobilisation contre les addictions

Le Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 a été validé par le cabinet du Premier ministre le 19 décembre 2018.

Les mesures proposées sont issues d'une large concertation menée depuis fin octobre 2017 qui a associé les ministères, leurs opérateurs (agences sanitaires et agences régionales de santé), la CNAM et la CNAF, les associations représentant les communes et les départements, les professionnels, associations et intervenants, spécialistes de l’addictologie ou de la réduction des risques, mais aussi des représentants du secteur économique de la production d’alcool, de la restauration et de la distribution.

Les 200 mesures du plan 2018-2022 s’articulent autour de 6 grands défis :

  1. Protéger dès le plus jeune âge
  2. Mieux répondre aux conséquences des addictions pour les citoyens et la société
  3. Améliorer l’efficacité de la lutte contre le trafic
  4. Renforcer les connaissances et favoriser leur diffusion
  5. Renforcer la coopération internationale
  6. Créer les conditions de l’efficacité de l’action publique sur l’ensemble du territoire

Inscrit dans un temps long, compatible avec l’atteinte des objectifs en matière de prévention, il indique les priorités et les principales mesures à mettre en œuvre, témoignant d’une action publique ambitieuse et pragmatique.
Vous pouvez consulter le plan national de mobilisation contre les addictions à l'adresse suivante : https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogues.gouv.fr/files/atoms/files/plan_mildeca_2018-2022_def_190212_web.pdf

Plus d’informations sur le site de la MILDECA

https://www.drogues.gouv.fr/la-mildeca/qui-sommes-nous/la-mission

A lire dans cette rubrique

 
 

Liens et numéros utiles

Pour faire face aux difficultés liées à la consommation de toutes substances psychoactives

Site de la MILDT

Lignes téléphoniques d’informations et d’aide

Portail de l'Agence régionale de santé