Les moyens de protéger son habitation

 

Comment protéger son habitation ?

L’hypothèse est que l’habitation est déjà dans une zone de risque et que les autres actions publiques ou privées n’ont pas permis de soustraire l’habitation du risque.

Il est impératif que les habitants, sans vivre avec la crainte permanente, acquièrent une culture du risque, adaptée au type et à l’intensité de risque. S’informer sur le risque, sur les mesures de gestion de crise sont des conditions préalables.

Aucune recette miracle n’existe pour protéger son habitation de manière absolue. Pour améliorer la protection, il faut suivre une démarche progressive basée sur la connaissance du risque : contre quoi se protège-t-on ?

Cette démarche doit souvent être menée avec des spécialistes dans le domaine spécifique du type de risque.

Pour la plupart des risques naturels, le financement conditionnera le niveau de protection et on se posera la question : jusqu’à quelle période de retour d’un événement est-il rentable de protéger son habitation ?

Parfois, protéger son habitation entraîne des modifications extérieures jugées dévalorisantes pour le bien immobilier. C’est un arbitrage. A chacun de trouver des solutions « invisibles »

Exemples non exhaustifs et à adapter au phénomène

inondation :
- pas de réseaux électriques en dessous de 1,10m
- matériaux de cloisonnement et ouvrants insensibles à l’eau
- pour un retour à la normale plus rapide, pouvoir pomper plus facilement

cavités :
- reconnaissance géotechnique
- comblement, etc...

retrait gonflement :
ne modifier les conditions de l’état hydrique du sous sol, arbres, réseaux... qu’après expertise

risque toxique :
- pouvoir réguler la ventilation jusqu’à avoir une pièce confinée

risque de surpression :
- renforcer le chassis

risque thermique :
- s’isoler (valable en dessous d’une certaine intensité de l’aléa)

risque sismique :
- faire vérifier la solidité des structures par un spécialiste pour en vérifier la solidité

Quelles mesures préventives ?

Le constructeur ou le maître d’oeuvre est dans l’obligation d’indiquer les études à mener, les dispositions constructives spécifiques à chaque projet.

Les Stratégies Locales de Gestion des Risques d'Inondation (SLGRI) approuvées sont en ligne

Pour consulter les SLGRI et les plaquettes de communication, cliquer sur les liens ci-dessous :

La SLGRI de la Marque et de la Deûle

La SLGRI de la Sambre

La SLGRI de la Scarpe-aval

La SLGRI de l'Escaut et de la Sensée


Risques Cavités : nouveau guide à l'usage des collectivités

Pour télécharger le guide, cliquer sur le lien ci-dessous:

> La gestion du risque cavités souterraines - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,71 Mb

Pour consulter la rubrique risques Cavités, cliquer ici