Environnement

 
Environnement, risques naturels et technologiques - © Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

© Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Le département du Nord est particulièrement marqué par une forte densité de population tant urbaine qu'agricole et son histoire industrielle. Bien qu'abritant une variété certaine d'espaces et d'espèces naturels, les espaces forestiers et naturels y sont d'étendue limitée et très fragmentés. Les zones d’intérêt écologique, faunistique et floristique couvrent néanmoins plus de 20 % du territoire départemental.

Par l'absence de grand fleuve et de relief important, les cours d'eau - constitués de rivières et de petits fleuves côtiers - se caractérisent par la faiblesse de leur débit et de leur pente. De plus, le département a une forte tradition d'aménagement hydraulique. Cette situation fait peser sur la ressource en eau, issue à plus de 90 % des nappes souterraines, des menaces majeures quantitatives et qualitatives. L'ensemble des ressources naturelles du département sont, de ce fait, particulièrement vulnérables et soumises à fortes pressions.

Afin d'assurer leur préservation et leur reconquête, l’Etat s’assure de la prise en compte de l’environnement dans l’ensemble des politiques publiques par l'application de la doctrine "Eviter, Réduire, Compenser" afin de :
- enrayer l’érosion de la biodiversité et assurer une gestion économe de l’espace par la gestion et la protection des milieux naturels, des espèces, des habitats et des paysages ;
- préserver et reconquérir la qualité de l’ensemble des masses d’eau tout en poursuivant la mise en œuvre de la gestion intégrée de la ressource ;
- coordonner et appliquer les polices de l'eau et de la nature pour une meilleure efficacité d'action sur les territoires ;
- intégrer la problématique du changement climatique dans toutes les politiques locales, notamment énergie, transport, aménagement et logement.

 

A lire dans cette rubrique

 

Actualités