Entreprises, économie, emploi, travail et finances publiques

Sécurité du travail : 203 chantiers du bâtiment contrôlés par l'inspection du travail dans le Nord - Pas-de-Calais lors d'une opération concertée le 6 juin 2013

 
 

Le secteur bâtiment - travaux publics, qui emploie 8 % des salariés du secteur privé dans la région, occasionne 15 % du total des accidents du travail, malgré des progrès notables ces dix dernières années.
Les chantiers du BTP Bâtiment et travaux publics font donc l’objet d’une attention particulière de l’Inspection du travail.

C’est ainsi que le 6 juin 2013, 203 chantiers, de tous types, ont été inspectés de manière inopinée dans le cadre d’une opération concertée, mobilisant les 49 sections d’Inspection du travail du Nord PasdeCalais.
Au total 1 683 salariés y étaient employés par 306 entreprises.

Ces contrôles ont fait apparaitre à la fois des améliorations dans les techniques et matériels employés, mais aussi la persistance de risques majeurs, qui pourraient pourtant être facilement prévenus.
Dans la moitié des chantiers concernés, les inspecteurs et contrôleurs du travail ont dû notifier des suites, dont 144 lettres de rappel de la réglementation, 5 mises en demeure et 2 procès-verbaux. Ils ont ordonné l’arrêt immédiat de travaux dangereux dans 31 chantiers, soustrayant ainsi 68 travailleurs à un risque de chute potentiellement mortel.
Les principales anomalies rencontrées portaient sur le risque de chute de hauteur (garde-corps, échafaudages, plates-formes de travail…), et dans une moindre mesure sur le risque d’ensevelissement et les engins de chantier.

Ces contrôles ont par ailleurs montré que dans un tiers des cas les installations de chantier destinés au personnel (restauration, vestiaires, sanitaires) étaient inexistantes ou non-conformes.
Un retour de ces constats sera effectué auprès des organisations professionnelles. Des contrôles inopinés continueront d’être effectués par l’Inspection du travail, dans le cadre de son plan d’action régional.