Archives 2014

Contrôles coordonnés des polices de l’environnement : bilan positif en matière de préservation de la qualité de l’eau, des paysages et de la biodiversité

 
 
Contrôles coordonnés des polices de l’environnement : bilan positif en matière de préservation de la qualité de l’eau, des paysages et de la biodiversité

© ONEMA

Jean-François Cordet, préfet du Nord, a organisé lundi 29 septembre une demi-journée de contrôles coordonnés des polices de l’environnement dans l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, sous la maîtrise d’œuvre de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM).

60 agents des services de l’État(DDTM, direction départementale de la protection des populations, direction régionale de l'alimentation, de l’agriculture et de la forêt, direction régionale de l'environnement, de l’aménagement et du logement, gendarmerie, agence régionale de santé, office national de l’eau et des milieux aquatiques, office national de la chasse et de la faune sauvage, office national des forêts) aux côtés des gestionnaires d’espaces naturels (Département du Nord, Conservatoire régional des espaces naturels, Parc naturel régional de l’Avesnois) ont assuré cette opération d’envergure sous la tutelle d’Elodie Buguel, substitut du procureur.
 
 Une dizaine de contrôles « eau et nature »a été menée sur le territoire. L’objectif était de vérifier le respect des règles et de sensibiliser les contrevenants. Les agents ont pu vérifier l’application des obligations réglementaires liés à la préservation de la qualité de l’eau, à l’activité de chasse ou encore à la protection de la biodiversité et des paysages.
 
 Aucune infractionn’a été constatée. Cependant, des rappels verbaux à la loi ont été effectués par les inspecteurs de l’environnement.
 
 Le bilan est positif puisque qu’il révèle un territoire favorable à la biodiversité.Les contrôles coordonnés ont permis aux inspecteurs de l’environnement de confronter et d’échanger sur leurs pratiques de contrôle mais aussi de renforcer les liens inter-services notamment dans le domaine de la préservation des espèces et espaces naturels ainsi que la protection des paysages.
 
 En effet, le département du Nord abrite une diversité de paysages, fortement marquée par l’action humaine et une mosaïque de milieux. À la croisée de climats océaniques et continentaux, de grandes structures géologiques et écologiques, il abrite des espèces et habitats à la limite de leurs aires de répartition. Son histoire industrielle, l’importance de sa surface et de sa productivité agricoles, liés à des sols très fertiles et une forte densité de population, une artificialisation notable de plus de 15% du territoire, des infrastructures de transport (canaux, routes, ferroviaires) très développés le structurent fortement.