Archives 2014

Assises de l'accessibilité en Sambre-Avesnois du 25 novembre 2014

 
 
Assises de l'accessibilité en Sambre-Avesnois du 25 novembre 2014

Avec le soutien de l’association Egalité des chances, les 1ères Assises de l’accessibilité en Sambre Avesnois se sont tenues le mardi 25 novembre 2014 à Feignies.

Les objectifs de cette journée étaient multiples :
> mettre en avant et valoriser le travail effectué à ce jour sur la réalisation des diagnostics des établissements recevant du public (ERP) ainsi que les plans de mise en accessibilité des voiries et des espaces publics (PAVE),
> informer et sensibiliser les organismes publics et privés concernant la mise à jour de la loi du 11 février 2005, avec les nouvelles ordonnances et les obligations législatives d’application des Agendas Accessibilité Programmée (Ad’AP),
> partager et échanger sur les bonnes pratiques des divers organismes, comme les services techniques des collectivités, les commissions communales et intercommunales d’accessibilité pour les handicaps (CCAPH – CIAPH) et la chambre de commerce et d’industrie,
> faire part des difficultés rencontrées au quotidien par les personnes en situation de handicap (physique, psychique, visuel et auditif) par l’intermédiaire de leurs représentants associatifs,
> mettre en place une dynamique de suivi et d’accompagnement unique et cohérente du territoire pour les années à venir à destination des organismes publics et privés, afin que le citoyen en difficulté de mobilité puisse bénéficier au maximum, dans la limite des possibilités techniques et financières avérées et réelles, de tous les services publics et privés.

Au cours de cette journée, il a été proposé aux élus, associations, transporteurs publics, bailleurs sociaux, service départemental d’incendie et de secours, Conseil général, chambre de commerce et d’industrie et autres services de l’Etat en charge de cette thématique (une centaine de personnes était présente) des interventions diverses telles qu’une présentation de la réglementation et des Ad’AP par les services de la direction départemental des territoires et de la mer (DDTM), un état de la situation de l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe (cartographie des communes ayant réalisées le diagnostic ERP et les PAVE) réalisé conjointement par la délégation territoriale de l’Avesnois de la DDTM et le Conseil général, les actions menées par la chambre de commerce et d’industrie pour aider les petits commerçants et l’appui que peut apporter un architecte dans l’élaboration d’un projet de mise en accessibilité.

Plusieurs collectivités territoriales ont également accepté de témoigner de leur engagement en ce domaine, telles que les services techniques de la ville de Fourmies qui propose un accompagnement technique et administratif aux commerçants et professionnels de santé, la ville d’Aulnoye-Aymeries qui dispose d’une commission communale pour l’accessibilité dynamique ou encore la communauté d’agglomération Maubeuge Val de Sambre qui a la tâche de diriger une commission intercommunale pour l’accessibilité comptant 4 communes.

Enfin, des représentants des associations Voir ensemble de Maubeuge, Association des paralysés de France, Les papillons blancs et Egalité des chances ont illustré cette journée par des exemples concrets mettant en avant les difficultés rencontrées par les personnes souffrant d’un handicap physique, visuel, auditif ou d’une déficience mentale.

Le rendez-vous a été pris en 2015 pour une 2ème rencontre sur cette thématique avec pour consigne d'être tenace pour arriver à rendre tous les lieux publics et privés accessibles.

Dans le cadre de la loi du 11 février 2005  et de l’ordonnance du 26 septembre 2014 , le sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe a souhaité organiser une journée d’informations, d’échanges et de débat sur la thématique de l’accessibilité.

La loi du 11 février 2005 donnait 10 ans aux établissements recevant du public (ERP) pour devenir accessibles à toutes les formes de handicap. Face au constat, partagé par tous les acteurs, que l’échéance du 1er janvier 2015 ne serait pas respectée, des nouvelles dispositions réglementaires ont été élaborées. Après plus de 140 heures de travail avec l’ensemble des parties prenantes concernées par l’accessibilité, associations, chefs d’entreprises, élus locaux, etc., un nouveau dispositif simplifié a été créé pour permettre une mise en oeuvre pragmatique de l’objectif de la loi de 2005 : les « Agendas d’accessibilité programmée ».

L’Agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP) est un document de programmation pluriannuelle, qui précise très simplement la nature et le coût des travaux nécessaires à la mise en accessibilité du commerce, du cabinet ou de l’établissement. Il engage le gestionnaire de l’établissement qui le signe à réaliser les travaux dans un délai de 1 à 3 ans maximum.

Pour en savoir plus sur l'Agenda d'accessibilité programmée (Ad'AP), cliquez ici