Archives 2014

1er juillet 2014 : colloque « Emplois d’avenir, une dynamique en marche »

 
 
1er juillet 2014 : colloque « Emplois d’avenir, une dynamique en marche »

Laurent Hottiaux, secrétaire général pour les affaires régionales auprès du préfet de la région Nord – Pas-de-Calais, a ouvert le colloque « Emplois d’avenir, une dynamique en marche », le mardi 1er juillet 2014 à Lille.

À cette occasion, il a rappelé que lorsque le programme des emplois d’avenir a été lancé en novembre 2012, 150 000 contrats étaient prévus : 100 000 sur 2013 et 50 000 sur 2014. Au regard de la situation économique, le gouvernement a décidé de renforcer le dispositif : le ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social vient d’annoncer la mise en œuvre de 35 000 nouveaux emplois d’avenir au niveau national.

En Nord – Pas-de-Calais, après les 6 350 contrats initiés en 2013, 6 660 emplois d’avenir seront réalisés en 2014 en intégrant les contrats supplémentaires prévus par la rallonge.
3 610 emplois d’avenir d’ores et déjà ont été réalisés au 1er semestre 2014. Plus de 3 000 emplois d’avenir seront donc proposés aux jeunes au cours des 6 prochains mois. Au total, l’État aura mobilisé 400 millions d’euros pour le programme des emplois d’avenir en région Nord – Pas-de-Calais.

La réussite du dispositif en région repose sur deux dimensions. D’une part, la qualité du partenariat entre l’État, le Conseil régional, le Conseil général du Nord et le Conseil général du Pas-de-Calais renforce la dimension formation des emplois d’avenir et permet de mettre en place dans certaines conditions des cofinancements. D’autre part, la mobilisation des acteurs de l’emploi, missions locales et CAP emploi pour repérer et accompagner les jeunes avant et pendant l’emploi d’avenir assure un ciblage du dispositif pour les jeunes en ayant le plus besoin (les jeunes peu ou pas qualifiés ou ceux en difficulté d’insertion sur le marché du travail résidant dans les zones urbaines sensibles).

En région, 60 % des emplois d’avenir signés le sont au titre de CDI, ou de CDD d’une durée de 3 ans, et concernent des jeunes majoritairement non titulaires du baccalauréat (80 %). Ces emplois concernent le secteur non marchand et le secteur marchand. Ils sont ainsi recrutés sur des postes variés et dans différents environnements professionnels (collectivités, associations, établissements publics, entreprises…).

Les emplois d’avenir permettent ainsi à des jeunes peu ou pas diplômés d’acquérir une première expérience professionnelle, des compétences et de bénéficier d’une formation.

> Bilan : Les enjeux de la mise en œuvre des emplois d’avenir en Nord - Pas-de-Calais - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,91 Mb