Archives 2014

16 juin 2014 - Projet SMMIL-E : le préfet se félicite du développement du partenariat de recherche en microtechnologies entre le Japon et le Nord – Pas-de-Calais

 
 
Les partenaires du projet SMMIL-E

© Audrey Laude, CNRS

Dominique Bur, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais, a participé ce jour à la signature de la convention d’installation d’une plate-forme de développement de microtechnologies sur le site du centre Oscar Lambret au sein du pôle hospitalo-universitaire de Lille, en présence d’Alain Fuchs, président du CNRS, Tomonari Yashiro, vice-président de l’Université de Tokyo, Philippe Rollet, président de l’Université Lille 1 et Bernard Leclercq, directeur du centre Oscar Lambret.

La plate-forme de microtechnologies constituera la première implantation de l’institut des sciences Industrielles de l’Université de Tokyo  en Europe. Elle s’appuie sur un partenariat entre une unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université de Tokyo, le LIMMS (Laboratory of Integrated Micro Mechatronic Systems), le site de recherche intégrée sur le cancer OncoLille et l’Institut d’électronique, de microélectronique et de nanotechnologies.
 
Le préfet s’est félicité du « partenariat scientifique intense lié entre les chercheurs de la région Nord – Pas-de-Calais et de l’Université de Tokyo » et a souligné « les liens de confiance et d’amitiés noués au service d’enjeux scientifiques de premier plan qui marient la technologie, la recherche clinique et la santé ».
 
Ce projet SMMIL-E est un enjeu important, notamment dans le cadre de la candidature du Nord – Pas-de-Calais aux Initiatives d’excellence pour la reconnaissance internationale d’universités de recherche intensive.
 
Le projet SMMIL-E est inscrit comme prioritaire dans les documents préparatoires au futur contrat de projets Etat-Région 2014-2020, pour un montant de 4,5 millions d’euros en ce qui concerne la participation de l’Etat.

© Audrey Laude, CNRS

© Audrey Laude, CNRS

Les personnes qui ont assisté à la signature

© Audrey Laude, CNRS