Actualités

Transports – Le préfet visite le chantier de réouverture du canal Condé-Pommeroeul

 
 
Transports – Le préfet visite le chantier de réouverture du canal Condé-Pommeroeul

Le préfet de région, Michel Lalande, Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental, Jacques Petit, Premier Vice Président de la commission transport du Conseil régional, Thierry Guimbaud, Directeur général de Voies navigables de France et Xavier-Yves Valère, délégué général pour le développement de l'axe Nord ont visité le chantier de remise en navigation à grand gabarit du Canal de Condé à Pommeroeul.

Le canal de Condé-Pommeroeul constitue l’un des 3 débouchés du corridor Seine-Escaut vers les réseaux fluviaux à grand gabarit de l’Europe du Nord. Il établit une liaison fluviale directe entre l’Escaut, canal à grand gabarit français et le canal du Centre à grand gabarit en Belgique, sans détour par le canal de Nimy/Blaton/Péronne.

Le Condé Pommeroeul, inscrit au volet fluvial du CPER 2012-2020 permettra donc de relier à nouveau plus directement Dunkerque au réseau belge, allemand et néerlandais et assurera une continuité de navigation pour les bateaux de gabarit 3000 t soit l'équivalent de 150 camions.

Le trafic attendu sur ce nouveau maillon fluvial est de 2M de tonnes de marchandises par an à l'ouverture du canal et de 6.5M de tonnes par an en 2030 avec le Canal Seine Nord Europe soit l'équivalent de 260 000 camions. L'opération estimée à 80 millions d'euros consiste à la mise au gabarit 3000 tonnes du canal et en l’enlèvement de l’ensemble des sédiments sur ce tronçon. En effet, suite à des phénomènes d’envasement rapide d’un tronçon de 6km, le canal a été fermé à la navigation en 1992 avant que sa remise en navigation ne soit décidée en 2012.

La réouverture, prévue pour 2022,  répond à trois objectifs :

- favoriser l’acheminement des marchandises par la voie d’eau

- améliorer la compétitivité du mode fluvial en réduisant le temps de parcours de 12heures

- développer l’hinterland des grands ports maritimes et des ports fluviaux intérieurs.

Ce chantier qui se veut exemplaire en matière environnementale fait l'objet de plusieurs partenariats, notamment  avec le Parc naturel régional, les espaces naturels sensibles du département, la fédération de pêche et la coordination mamalogique du nord et a permis de reconstituer d'ores et déjà  une mosaïque de 27 ha de zones humides dans le cadre des mesures compensatoires. Les aménagements paysagers sur les berges, les chemins et les sites de gestion conduiront à des travaux jusqu'en 2026 en étroite concertation avec les communes pour associer les riverains aux choix d'aménagements bord à canal.

Plus d'informations? consultez le dossier de presse ici :

> Communique presse VNF - visite inaugurale condé 05062019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,74 Mb