Actualités

Transport fluvial - Une presse XXL livrée au port à sec d'Hautmont : une première !

 
 
Transport fluvial - Une presse XXL livrée au port à sec d'Hautmont : une première !

Ce 17 avril, une péniche a livré dans le port à sec d’Hautmont une presse XXL destinée à l’usine Renault MCA de Maubeuge. Il s’agit de la première utilisation du site par un industriel. Alexander Grimaud, sous-préfet de l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe se félicite de cette infrastructure qui promeut le transport fluvial sur la Sambre.

Le port à sec¹ d’Hautmont est situé dans les anciennes halles industrielles STPS. C’est l’immensité des surfaces des anciennes halles industrielles désaffectées qui a induit la découverte d’une nouvelle activité potentielle : le stockage et l’entretien des bateaux. Entièrement réhabilitées et transformées, ces halles représentent, aujourd’hui, une structure uniquement au nord de Paris. Le port à sec participera au succès de la réouverture de la Sambre et au développement économique assuré avec la reprise du transport fluvial.

Propriété de la Ville depuis 2001, les bâtiments sont composés de 5 halles, sur une surface totale de 16 000 m2 couvrant une emprise foncière de 72 000 m2. Les 3 premières halles sont dédiées à la réparation, au stockage et à l’hivernage de 128 bateaux. Les 2 autres sont mises à disposition d’entreprises industrielles. La halle qui borde la Sambre est équipée de 2 ponts roulants de trente-deux tonnes chacun, permettant le levage des bateaux.

La halle est traversée par une darse de 60 m de long creusée à l’intérieur du bâtiment. La longueur de quai et de rideau est de 94 m pour s’amarrer au port à sec, le long du canal, dont 24 m de pontons pour l’aire d’avitaillement. Avec une hauteur intérieure de 10 m, c’est une véritable cathédrale de fer, prête à s’activer.

Fermé au transit depuis mars 2006, l’axe Sambre rouvrira à l’horizon 2020. Cette réouverture est le fruit d’une forte mobilisation des acteurs locaux au travers de l’association « Réussir Notre Sambre », qui regroupe 56 communes et 7 intercommunalités reliées par l’axe Sambre le long des 116 km du linéaire.

« Réussir notre Sambre » a participé à la signature d’un protocole unique avec Voies navigables de France (VNF) de gestion partagée de l’Axe Sambre en décembre 2015, en présence de Jean-François Cordet, préfet de la région Nord-Pas-de-Calais.

Pour ce projet, les dépenses d’investissements, à hauteur de 12 millions d’euros, ont été inscrites aux contrats de plan Etat - Région (CPER) 2015 - 2020 du Nord - Pas-de-Calais et de la Picardie. Pour la remise en état des ouvrages (deux ponts-canaux, dragage, sas d’écluses), l’État a contribué à hauteur de 6 millions d’euros.

En mars 2018, un coup de pelleteuse a permis de faire entrer la rivière dans le bâtiment. La Sambre est entrée dans la darse.

 

 

1 Il s’agit de stocker des bateaux dans des étagères (racks) ou sur des bers, en les manutentionnant avec des chariots élévateurs à fourches allongées pour les plus petites unités ou par ponts-roulants pour les plus lourdes.

 
 

A lire également :