Actualités

Sécurité routière - Le préfet appelle à la plus grande vigilance suite à une fin d'année particulièrement meurtrière

 
 
Sécurité routière -  Le préfet appelle à la plus grande vigilance suite à une fin d'année meurtrière

Depuis le début de l’année, le département du Nord recense 87 décès, dont 5 pour le seul mois de décembre, sur les routes du département contre 83 en 2018.

Les causes de ces accidents sont clairement identifiées : la consommation d’alcool et la vitesse. Les prochains week-ends seront de nouveau marqués par un trafic routier important lié aux départs en vacances et le préfet appelle les usagers de la route à l’attention et à la responsabilité.

La période des fêtes de fin d’année, festive et joyeuse, est néanmoins propice aux drames de la route comme l'attestent les chiffres 2018. L’année dernière, entre le 20 décembre et le 1er janvier, 27 accidents corporels ont provoqué 3 décès. Alcool, prise de risques et imprudence associés à une baisse de la luminosité sont en cause dans la totalité de ces accidents.

Chacun est responsable de soi-même, de ses proches et pour empêcher quiconque, se trouvant en état d’ébriété, de reprendre la route.
Face à ce bilan dramatique, Michel Lalande, préfet du Nord, assure que les forces de police et de gendarmerie seront mobilisées pour multiplier les contrôles sur les comportements à risques : alcool, vitesse, imprudence et drogue, pour que la fête reste une fête.