Actualités

Sécurité - Venez à la rencontre des acteurs de la sécurité dans le Nord du 9 au 12 octobre

 
 
Sécurité - Venez à la rencontre des acteurs de la sécurité dans le Nord du 9 au 12 octobre

Les rencontres de la sécurité ont lieu du mercredi 9 au samedi 12 octobre 2019, en métropole et en outre-mer.

Chaque année, depuis 2013 dans toute la France, plus de 200 000 personnes participent à ces rencontres.

Les rencontres de la sécurité sont un rendez-vous annuel donné à l’ensemble des Français par ceux qui veillent sur leur sécurité. Policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, représentants de la sécurité routière, personnels des préfectures : ils vont au-devant du plus grand nombre pour mettre en lumière leur action au quotidien. Les rencontres de la sécurité associent également les nombreux partenaires de l’État en matière de sécurité, à l’image des collectivités territoriales ou des associations de protections civiles et de leurs nombreux bénévoles.

Cet échange permet à celles et ceux qui nous protègent, dans des conditions souvent difficiles, d’illustrer et de faire partager leur engagement de tous les jours.

Les rencontres de sécurité s’inscrivent pleinement dans le cadre de la police de sécurité du quotidien (PSQ), en contribuant à renforcer le lien avec la population. La PSQ se déploie depuis près de 18 mois au plus près des Français et a pour objectif de replacer le service du citoyen au cœur du métier de policier et de gendarme.

Initiée par le ministre de l’Intérieur, la manifestation est coordonnée par les préfets dans tous les départements, en métropole et en outre-mer. Chaque préfecture, selon les enjeux de sécurité de son territoire propose un programme d’événements et d’échanges. Ces rencontres s’adressent à tous les publics, scolaires, familles, commerçants, seniors ou encore élus.

Cette manifestation comporte une forte dimension pédagogique visant à sensibiliser toutes les générations, avec notamment de nombreuses interventions dans les écoles et les collèges. L’objectif est d’aider chacun à se prémunir des dangers de la vie quotidienne (délinquance, cybercriminalité, accidents de la route ou domestiques…) et à bien réagir lors des situations exceptionnelles (attentats, inondations, incendies…) en adoptant les bons réflexes et les gestes qui sauvent.

Venez à la rencontre des forces de sécurité du département du Nord du 9 au 12 octobre et en particulier, le 9 octobre de 14 heures à 17 heures sur la place Rihour pour l’événement annuel inter-services.

Cet événement sera l’occasion de présenter les différents métiers de la sécurité, l’engagement citoyen, ou encore d’assister à une démonstration de la brigade équestre.

Il sera également possible de découvrir les métiers de la police technique et scientifique ainsi que leurs méthodes d’investigation et la piste de sécurité routière des CRS.

Car’Ado, le minibus de la gendarmerie pour la prévention des violences faites aux femmes ainsi que des véhicules opérationnels des services seront également présents, tout comme les associations de protection civile telles que l’Unité Départementale d’Intervention de l’Ordre de Malte 59 (UDIOM 59) accompagnée d’un véhicule de premiers secours à personnes, d’un véhicule logistique et de la remorque Centre d’Hébergement d’Urgence.

Enfin, un jeu concours, avec tirage au sort, sera lancé pour gagner 2 places pour le match Losc-Bordeaux du 26 octobre, suivi d’une visite du PC sécurité du stade.

Retrouvez l’ensemble des manifestations organisées dans le département du Nord ci-dessous :

Programme des manifestations dans chaque arrondissement

Participez nombreux aux « rencontres de la sécurité » organisées près de chez vous
En gras : manifestations ouvertes au grand public

Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe

jeudi 10 octobre

Maubeuge : 9 heures – 17 heures collège Jules Verne : stand recrutement et présentation du matériel, prévention de la sécurité routière ; démonstrations d’interventions et d’interpellations.

samedi 12 octobre

Le Quesnoy : 9 heures – 12 heures lieu: stands sur les thématiques suivantes : sécurité routière, police de sécurité du quotidien, cybercriminalité.

Bavay : 9 heures – 17 heures  salle Jean Lemaire de Belge : stands de la Gendarmerie sur la sécurité routière, la police de sécurité du quotidien et la cybercriminalité.

Poix-du-Nord : 8 heures 30 - 12 heures salle des fêtes : stand d'initiation aux gestes qui sauvent et promotion du volontariat chez les sapeurs-pompiers

Arrondissement de Cambrai

vendredi 11 octobre

Cambrai : 9 heures- 18 heures place Aristide Briand : action commune entre police, SDIS et gendarmerie : des ateliers proposés avec l’équipe cynophile et démonstration de cascadeur auto-moto, stand sécurité routière. Présentation des métiers.

samedi 12 octobre et dimanche 13 octobre

Cambrai : 13 heures- 18 heures place de la mairie : des ateliers proposés avec l’équipe cynophile et démonstration de cascadeur auto-moto, stand sécurité routière. Présentation des métiers.

Arrondissement de Douai

Lundi 7 octobre

Pont-à-Marcq : 8 heures – 12 heures au Collège Dolto – opération de prévention sur le harcèlement réseaux sociaux par la gendarmerie nationale.

Mercredi 9 octobre

Cappèle-en-Pévèle : heures – 12 heures au Collège Simone Veil – opération de prévention sur le harcèlement réseaux sociaux par la gendarmerie nationale.

Somain : 13 heures – 19 heures galerie marchande d’Intermarché : stand de prévention (sensibilisation aux nouvelles menaces et aux risques d’internet), de conseils contre les risques quotidiens, les bons réflexes en cas d’attentat, présentation des métiers de la police nationale, de la réserve civile et du service civique.

Sin-le-Noble : 13 heures 30 – 17 heures parking de la place Jean Jaurès : sensibilisation en matière de sécurité routière (démonstration de techniques de désincarcération et information sur les gestes de premiers secours) et information sur l’engagement citoyen des sapeurs-pompiers volontaires.

jeudi 10 octobre

Sin-le-Noble : 9 heures – 16 heures lycée Arthur Rimbaud : rencontre avec les publics scolaires pour présentation des métiers de la police et du service civique suivie d’une sensibilisation aux nouvelles menaces et aux risques d’internet.

Douai : 9 heures – 16 heures lycée Arthur Rimbaud : présentation des métiers de la police nationale, du service civique et prévention des nouvelles menaces et des dangers d’internet.

Vendredi 11 octobre

Cysoing- 9 heures – 12 heures au Collège Paul Eluard – opération de prévention sur le harcèlement réseaux sociaux par la gendarmerie nationale.

Douai : 9 heures – 11 heures commissariat de Douai : visite du commissariat par les élèves de 3e du collège Gayant de Douai

Cuincy : 14 heures – 16 heures Mairie de Cuincy (salle des mariages) : opération tranquillité Seniors : campagne de sensibilisation aux réflexes de la sécurité au quotidien sous forme de diaporama à destination des personnes âgées. Cette présentation sera suivie d’un échange (questions/réponses).

samedi 12 octobre

Orchies : 10 heures 30 – 12 heures Mairie d’Orchies (salle conseil des sages et du conseil municipal des enfants) : prévention contre le harcèlement scolaire, sensibilisation en matière de sécurité routière, aux risques d’internet et contre l’usage des stupéfiants.

dimanche 13 octobre et lundi 14 octobre

Arleux : 10 heures – 17 heures salle des sports : jeu de rôle grandeur nature destinés aux enfants de 8 à 12 ans pour faire découvrir les différentes facettes des métiers exercés par les gendarmes de manière ludique et instructive.

mardi 15 octobre

Orchies : 8 heures 30 – 15 heures collège la Providence : sensibilisation autour de scènes d’infractions sensibilisation en matière de sécurité routière, aux risques d’internet et contre l’usage des stupéfiants.

Arrondissement de Dunkerque

mercredi 9 octobre

Dunkerque : 9 heures – 17 heures Pôle emploi : actions d’information et découverte des métiers de la police

Dunkerque : 9heures – 11 heures collège Fenelon : présentation des dangers d’internet et du cyberharcèlement

jeudi 10 octobre

Bray-dunes : 9 heures – 10 heures intervention au collège Septentrion sur le harcèlement en milieu scolaire

Hoymille : 9 heures – 11 heures IET : prévention et présentation de la Gendarmerie et de Neogend

Dunkerque : 9heures – 11 heures collège Fénelon : présentation des dangers d’internet et du cyberharcèlement

Hazebrouck : 9 heures – 11 heures collège des Flandres : intervention auprès des élèves de 3e sur l’addiction aux stupéfiants

Hazebrouck : 13 heures – 17 heures centre socio-éducatif : sensibilisation auprès des personnes vulnérables.

vendredi 11 octobre

Hondschoote : 13 heures 30 – 15 heures 30 collège Saint-Joseph : présentation sur les dangers d’internet et le harcèlement scolaire.

Hondschoote : 9 heures – 11 heures collège Lamartine : présentation sur les dangers d’internet et le harcèlement scolaire.

Bourbourg : 9 heures – 12 heures collège Notre-Dame : intervention sur les dangers d’internet et présentation des métiers de la gendarmerie.

Watten : 8 heures – 10 heures collège Prévert : prévention sur la sécurité routière en deux-roues – remise de chasubles fluo

Watten : 15 heures – 17 heures école Forty : prévention sur la sécurité routière en deux-roues – remise de chasubles fluo

Hondschoote : 9 heures – 11 heures collège Lamartine : prévention sur le harcèlement en milieu scolaire

Wormhout : 10 heures – 12 heures collège Notre-Dame : prévention sur les dangers d’internet et des missions de la gendarmerie.

Saint-Pierre-Brouck : 14 heures – 16 heures 30 à l’école primaire : aide au projet éducatif de rédaction d’un roman policier par la présentation des locaux de la brigade de Bourbourg et d’interviews de gendarmes.

Hazebrouck : 14 heures – 17 heures au commissariat : débat et présentation de la police.

samedi 12 octobre

Gravelines : 9 heures – 11 heures commissariat de Gravelines : visite du commissariat et conseils sur les risques au quotidien et démonstration de police scientifique.

Hazebrouck : 10 heures – 12 heures caserne Paoli : journée portes ouvertes pour les élus

Hazebrouck : 14 heures – 17 heures caserne Paoli : journée portes ouvertes pour le public

Arrondissement de Lille

mercredi 9 octobre

Bailleul : 9 heures – 12 heures lycée professionnel Sainte-Marie : intervention sur les dangers des drogues et d’internet, présentation de la pré-plainte et des plateformes de signalement.

Lille : 14 heures – 17 heures Place Rihour événement inter-services en présence de la police, de la gendarmerie, de la police judiciaire, de la police aux frontières, du SDIS, de la DDTM, de la protection civile : présentation des métiers de la sécurité, engagement citoyen (informations sur les métiers) et démonstration de la brigade équestre, du Car’Ado de la gendarmerie pour la prévention des violences faites aux femmes, des véhicules opérationnels des services. La piste d’éducation routière des CRS sera également mise en place. Sensibilisation aux métiers de la police technique et scientifique et des méthodes d’investigation (téléphonie, scène de crime…). Jeu concours lancé pour gagner 2 places pour le match Losc-Bordeaux du 26 octobre suivi d’une visite du PC sécurité du stade. Les associations de protection civile telles que l’UDIOM 59 sera présente avec un véhicule de premiers secours à personnes, un véhicule logistique et de la remorque Centre d'Hebergement d'Urgence.

jeudi 10 octobre

La chapelle d’Armentières : 9 heures – 15 heures école primaire Bartier : intervention sur les dangers des drogues et d’internet, présentation de la pré-plainte et des plateformes de signalement et le harcèlement à l’école.

Villeneuve d’Ascq : 10 heures – 15 heures Université Lille 1 Illiad learning center : sensibilisation aux métiers de la police technique et scientifique et mise en place d’une scène de crime simulée. Informations sur les concours de la PTS.

Wattignies : 9 heures – 16 heures école Jean Macé : sensibilisation à la sécurité routière grâce à la piste d’éducation routière des CRS

Lille : 14 heures – 18 heures hall du commissariat de Lille : concours de dessins d’élèves de maternelle et de primaire du quartier Sud portant sur la police, le commissariat, la voiture puis désignation des lauréats et remise des prix.

Tourcoing : 10 heures – 12 heures visite du commissariat par la promotion du service national universel et les élèves du lycée Le Corbusier.

vendredi 11 octobre

Wattignies : 9 heures – 16 heures écoles Pasteur- Sévigné et école Georges Sand : sensibilisation à la sécurité routière grâce à la piste d’éducation routière des CRS

Roubaix : 10 heures – 12 heures lycée Jean Moulin : présentation de la police de sécurité du quotidien

Roubaix : 14 heures – 16 heures lycée Saint-François d’Assise : présentation de la police de sécurité du quotidien

Tourcoing : 10 heures – 12 heures visite du commissariat par la promotion du service national universel et les élèves du lycée Le Corbusier.

Arrondissement de Valenciennes

mercredi 9 octobre

Marquette-en-Otrevant : 18 heures : réunion de participation citoyenne

Mastaing : passage du permis piéton à l’école primaire

jeudi 10 octobre

Artres : 8 heures – 12 heures rassemblement des référents participation citoyenne : présentation du matériel d’intervention de la brigade – rappel des consignes en cas d’attaque terroriste et présentation du recueil du renseignement.

Fresnes-sur-Escaut : 8 heures – 12 heures au collège Félicien Joly : interventions pédagogiques.

Aulnoye-lez-Valenciennes : 14 heures – 17 heures centre commercial Carrefour : présentation des métiers de la police et sécurité au quotidien

Valenciennes : 10 heures – 17 heures : animations dans le centre commercial et sur la place d'armes : présentation des métiers de la police de sécurité au quotidien (UCL stups, armes munitions, unité équestre, scène de crime, prévention cyber malveillance et addictions, initiation 1er secours)

Les pompiers se joindront aux actions organisées sur la place d'armes : sécurité civile (apprentissage du grand public aux gestes qui sauvent) et promotion du volontariat et de la citoyenneté

vendredi 11 octobre

Saint-Amand-les-Eaux : 13 heures – 17 heures patrouille mixte franco-belge dans le cadre du dispositif « vigiagri » : prise de contact avec les agriculteurs français et belges, présentation du dispositif et conseils de prévention de la délinquance.

Valenciennes : 8 heures – 12 heures au Lycée Watteau : initiation aux premiers secours.

Valenciennes : 14 heures - 15 heures 30 au collège Mortagne : sensibilisation au harcèlement scolaire

Escaudain : 10 heures – 12 heures salle communale : action de prévention à destination des seniors

Zone frontalière : 15 heures 30 - 17 heures : patrouille mixte avec police belge dans le cadre du dispositif "vigiagri"

À la découverte des acteurs de la sécurité

Les « Rencontres de la sécurité » donnent l’occasion aux Français de mieux connaître les acteurs de leur sécurité, intervenant au quotidien comme dans les situations exceptionnelles.

Le préfet

Le préfet est garant, dans son ressort départemental, de l’unité nationale et de la cohésion territoriale. Pilote et coordinateur des forces de sécurité (police, gendarmerie, sécurité civile) au quotidien et particulièrement en cas de crise, il assure sur l’ensemble du territoire la représentation du gouvernement et le respect de la loi républicaine. Le préfet de département a la charge de l’ordre public et de la protection des populations. Il dirige les opérations de secours. À ce titre, il coordonne l’ensemble des services de l’État et des sources d’information mises en réseau autour de lui : CODIS (sapeurs-pompiers), policiers, gendarmes, collectivités locales, opérateurs publics et privés de services publics…
Il s’appuie sur un état-major de sécurité (EMS). Instance de concertation et de pilotage, il réunit mensuellement tous les acteurs de la sécurité locale : responsables de la police et de la gendarmerie, inspecteur d’académie, directeur départemental des finances publiques, directeur des douanes, avec le procureur de la République.

En tant que préfet de zone (régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie), le préfet détient par ailleurs des pouvoirs importants en cas de crise grave. Il coordonne les moyens de sécurité civile, et fournit les moyens humains et matériels de renfort aux préfets des départements concernés. Il est assisté par un préfet délégué à la défense et à la sécurité.

Dans leur arrondissement, les sous-préfets assistent le préfet dans l'accomplissement de sa mission. Ils assurent la représentation de l’État. Ils sont les garants de l’ordre public et de la sécurité.

Le groupement de gendarmerie départemental

La gendarmerie départementale est une force de proximité au contact de la population, qui assure la sécurité des personnes et des biens. Elle est organisée en groupements de gendarmerie (un par département), en compagnies (au niveau des arrondissements administratifs), et en brigades territoriales ou en communautés de brigades.

Des unités spécialisées ont vocation à compléter l’action des unités territoriales :
– les unités de recherches pour les enquêtes judiciaires;
– les brigades de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) ;
interviennent dans les zones périurbaines sensibles, en privilégiant le contact avec les mineurs en difficulté ;
– les pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) renforcent les brigades sur tout type d’événement, et assurent des missions de surveillance, de jour comme de nuit ;
– les escadrons départementaux de sécurité routière (EDSR) exercent la surveillance du réseau routier et autoroutier.

La direction départementale de la sécurité publique

Il existe une direction départementale de la sécurité publique (DDSP) dans chaque département métropolitain.
Ses principales missions sont:
– les interventions quotidiennes de police secours (appel 17);
– la lutte contre la délinquance (vols, trafics de stupéfiants, violences…) et les violences urbaines, notamment par le travail d’enquête effectué par les sûretés départementales et les brigades de sûreté urbaine ;
– la lutte contre les flagrants délits avec les policiers des brigades anti-criminalité (BAC) ;
– la lutte contre l’insécurité routière par une présence accrue et visible sur la voie publique des policiers en uniforme issus, notamment, des brigades motocyclistes;
– l’encadrement des manifestations, des grands événements (manifestations, culturelles, sportives…) et la protection des lieux sensibles;
– la lutte contre le hooliganisme et les violences péri-sportives en coordination avec la division nationale de lutte contre le hooliganisme;
– la prévention de la délinquance;
– le renseignement avec le service départemental du renseignement territorial.

La direction interrégionale de la police judiciaire

Le ressort territorial de la DIPJ de Lille correspond à celui de la région Hauts-de-France au sein duquel elle participe étroitement au dispositif national centralisé mis en place pour la lutte contre le crime organisé ou la délinquance spécialisée.
Elle dispose de structures spécialisées correspondant aux différentes missions imparties à la police judiciaire :
- une division technique qui est chargée au niveau régional de la documentation criminelle, des fichiers, de la diffusion et de l’identité judiciaire ;
- une division criminelle qui comprend plusieurs groupes spécialisés homologues des divisions de la direction centrale. Chaque groupe a compétence dans un secteur déterminé de la criminalité (affaires générales, et criminelles, stupéfiants, répression du banditisme...) ;
- une division économique et financière, composée aussi de groupes spécialisés, dans la lutte contre la fraude et les arnaques financières.
•- 1 brigade de recherche et d’intervention.

La direction zonale de la police aux frontières

La direction zonale de la PAF Police aux frontièresdu Nord est compétente sur la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Les antennes implantées à Lille, Beauvais, Calais, Dunkerque et Valenciennes assurent les contrôles dans les trains, gares, aéroports et axes routiers. La problématique de l’immigration s’ajoute aux missions de lutte contre la fraude documentaire et le travail clandestin.

Ses missions sont notamment de :
- veiller au respect des textes relatifs à la circulation transfrontalière ;
- lutter contre l’immigration irrégulière sous toutes ses formes (filières, ateliers de travail illégal recourant à la main d'œuvre étrangère, officines de faux documents administratifs) ;
- concourir à la sûreté des moyens de transport internationaux ;
- assurer les missions de police aéronautique (sécurité générale des ports et aéroports) ;
-contribuer à l’éloignement effectif des étrangers séjournant irrégulièrement en France.

La compagnie républicaine de sécurité autoroutière du Nord-Pas-de-Calais

Basée à Lezennes avec un détachement à Godewaarsvelde, la CRS gère dans le département du Nord 688 kms de linéaire avec bretelles et échangeurs sur : l’ A1/A2/A21/A22/A23/A25/A27/RN227/RN356/RN41/RD652/RD656.
Elle est compétente sur les parquets de Lille, Douai, Valenciennes, Dunkerque. Elle est composée de 280 fonctionnaires.

Le service départemental d’incendie et de secours

Dans chaque département, le SDIS concourt avec les professionnels concernés (gendarmerie, police, SAMU…) à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels, ainsi qu’aux secours d’urgence.
Le SDIS dispose d’un corps départemental de sapeurs-pompiers (professionnels et volontaires) et d’un service de santé et de secours médical.

Les acteurs de la sécurité routière

La mise en œuvre de la politique locale de sécurité routière est placée sous la responsabilité du préfet de département. Celui-ci s’appuie sur un chef de projet sécurité routière et sur un coordinateur sécurité routière, et travaille en concertation avec les élus référents désignés par les collectivités territoriales.
L’outil privilégié de cette politique locale de sécurité routière est le plan départemental d’action de sécurité routière (PDASR). Il s’agit d’un programme avec trois grands domaines d’intervention: les infrastructures routières, l’éducation, la formation, la prévention et la communication, et enfin le contrôle et les sanctions.
Il est le résultat du travail et de l’implication des services de l’État, des collectivités territoriales, des associations, des organismes et des citoyens mobilisés dans la lutte contre l’insécurité routière.

Les associations de protection civile

La protection civile désigne l'ensemble des missions de secours et d'assistance aux populations civiles. De ce fait, les différents organismes de secours publics ou privés (pompiers, SAMUService d'aide médicale urgente , associations.) assurent des missions de protection civile.
la Protection Civile est l'une des plus importantes associations agréées de Sécurité Civile. Elle assure des missions de sécurité civile, d’aides solidaires et sociales et est agréée pour dispenser les formations aux premiers secours.
L'UDIOM59 est une association agréée de sécurité civile comprenant une soixantaine de bénévoles sur le département répartis en 3 antennes (Lille, Lewarde et Coudekerque Branche). Cette structure assure sur le département des dispositifs prévisionnels de premiers secours, des formations premiers secours ainsi que des maraudes médicales sur Lille chaque vendredi soir.

Les partenaires de l’État

Aux côtés des services de l’État ou sous son autorité, de nombreux acteurs contribuent localement à mener des actions visant à améliorer la sécurité des personnes et des biens : les collectivités territoriales, les associations, les bailleurs sociaux, les chambres de commerce et d’industrie...

L’un des dispositifs privilégiés de ces partenariats est constitué par les conseils locaux (CLSPD) ou intercommunaux (CISPD) de sécurité et de prévention de la délinquance. Ils se réunissent sous la présidence du maire et coordonnent la stratégie et l’action des acteurs locaux de la prévention et de la sécurité : représentants du procureur de la République, du préfet, de la protection judiciaire de la jeunesse, de l’Éducation nationale, des bailleurs sociaux… Leur composition peut varier en fonction des besoins locaux. Les CLSPD élaborent et mettent en œuvre les contrats locaux de sécurité (CLS), contrat d’objectifs partagé par l’État, les collectivités locales et leurs partenaires privés (bailleurs sociaux, transports publics, commerciaux…).

Retrouvez l'ensemble du programme en version pdf ici :

> 1910_d_prog_rencontres_securite - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,33 Mb