Actualités

Sécurité - Patrouille pédestre avec la brigade de reconquête républicaine de Roubaix

 
 
Sécurité - Patrouille pédestre avec la brigade de reconquête républicaine de Roubaix

Les renforts d'effectifs annoncés par Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, pour la quartier de reconquête républicaine (QRR) de Roubaix-Tourcoing ont pris leurs fonctions au cours du mois de septembre. A cette occasion, Romain Royet, sous-préfet, directeur de cabinet du préfet du Nord et Eric Eudes, commissaire central de Roubaix et Guillaume Delbar, maire de Roubaix, ont invité la presse à suivre la Brigade de Reconquête Républicaine (B2R) de Roubaix en patrouille dans le quartier de l'Alma.

Pour améliorer la sécurité au quotidien et bâtir une sécurité sur-mesure adaptée à chaque territoire, le Gouvernement a souhaité la mise en place de stratégies locales de sécurité, d’un dialogue avec les populations et d’une multiplication des partenariats avec les acteurs locaux. Par la création des QRR, il s’agit avant tout de combattre les zones où les incivilités, les violences, les trafics et la radicalisation qui empêchent la vie des habitants. Ces QRR consistent en des renforcements d’effectifs : 10 à 35 policiers ou gendarmes supplémentaires là où il y en a le plus besoin. Des effectifs placés, directement sur le terrain, dans les rues, pour combattre les trafics et rétablir le fil de la confiance avec les habitants, les bailleurs sociaux et les élus territoriaux.

Trois QRR dans le département du Nord

Dans le département du Nord, le QRR de Lille- Fives et de Lille-Moulins a été parmi les premiers annoncés puis mis en place en 2018.  Deux autres QRR sont désormais déployés : celui de Roubaix-Tourcoing et celui de Maubeuge dont la création avait été annoncée en février.  Trois QRR sont ainsi mis en place au total dans le Nord.

Cibler des quartiers prioritaires et des actions de terrains spécifiques en collaboration avec l’ensemble des partenaires

Il s’agit, sur ces quartiers prioritaires, de renforcer la lutte contre les trafics et toutes les formes de délinquance pour améliorer le quotidien des habitants et renouer le lien avec la population par une approche globale mais ciblée et coordonnée des forces de sécurité.

Portrait du QRR de Roubaix-Tourcoing

- 69 000 habitants ;
- 3 quartiers : Blanc-seau, croix-bas et Saint-Pierre ;
- 2 objectifs : lutter contre l’économie souterraine et contre les violences et les rodéos urbains
- des actions spécifiques et coordonnées : des patrouilles mixtes police municipale - police nationale pour renforcer la visibilité – une collaboration avec les bailleurs sociaux pour la sécurisation des espaces communs partagés  et le pilotage renforcé de la lutte contre les stupéfiants.

25 effectifs sont venus renforcer les forces en présence sur cette zone. 17 ont été affectés sur le quartier spécifique de l'Alma qui concentre l'ensemble des problématiques. La Brigade de reconquête républicaine (B2R) patrouille ainsi les rues de ce quartier 7jours sur 7 au service des 15 000 habitants.

Le QRR de Maubeuge

- 30 000 habitants ;
- La commune entière est passée en QRR ;
- 3 objectifs : lutter contre l’économie  - les vols aggravés et les nuisances à la vie quotidienne
- des actions spécifiques et coordonnées : la création d’une brigade de reconquête républicaine pour renforcer la présence policière – la collaboration avec les bailleurs sociaux pour se réapproprier l’espace et lutter contre les nuisances au quotidien.

13 effectifs sont venus renforcer les forces en présence sur cette zone pour reconquérir l'espace urbain maubeugeois.

Ces deux exemples démontrent l’essence de la police de sécurité du quotidien et des QRR :
    • concentrer les forces sur des quartiers ciblés ;
    • identifier les priorités d’actions ;
    • travailler en partenariat avec les acteurs locaux et les différents représentants de la sécurité.

Dans un seul objectif : améliorer le sentiment de sécurité quotidien des habitants par la reconquête de l’espace.  

Document :

> Dossier de presse national - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,43 Mb