Actualités

Sécurité - Laurent Nuñez en déplacement dans le Nord

 
 
Sécurité - Laurent Nuñez en déplacement dans le Nord

Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, était en déplacement dans le Nord ce vendredi 10 janvier pour aller à la rencontre des forces de sécurité de la police judiciaire, de la police et de la gendarmerie qui ont ainsi présenté leurs dispositifs spécifiques contre les diverses formes de délinquance.

La police judiciaire d'abord. Accueilli par Romuald Muller, directeur interrégional de la police judiciaire de Lille et l'ensemble de son équipe, le secrétaire d’État a assisté à une présentation de la physionomie du trafic de stupéfiants sur la région Hauts-de-France et la grande métropole lilloise. Lieu de passage et zone transfrontalière, la région est particulièrement impactée par les trafics de stupéfiants. Les services ont organisé la riposte avec le plan drogue départemental dont l'objectif principal est la centralisation du renseignement pour le redistribuer et l'enrichir. La création de la Force rapide d'intervention (FRI) et le développement de la coopération internationale avec la Belgique et les Pays-bas ont également permis des résultats significatifs puisque 2019 a enregistré une hausse de 45% des interpellés et de 54% des trafiquants écroués.

La cellule de renseignement opérationnel sur les stupéfiants (CROSS) a également été présentée au secrétaire d’État. L'objectif de cette cellule est de réunir dans une même structure des agents de la gendarmerie, de la police, des douanes, des renseignements territoriaux et du centre de coopération policière et douanière (CCPD) de Tournai afin de centraliser l'ensemble des informations concernant toute forme de trafic et gagner ainsi en réactivité et en efficacité. 

Accueilli par Jean-François Papineau, directeur départemental de la sécurité publique du Nord, le secrétaire d’État a continué la visite sur le site de la direction départementale de la sécurité publique à Lille sur la thématique de la lutte contre les trafics sur la métropole lilloise et notamment les quartiers de reconquête républicaine (QRR).

Créés en 2018,, il s’agit avant tout de combattre les zones où les incivilités, les violences, les trafics et la radicalisation empêchent la vie des habitants. Ces QRR consistent en des renforcements d’effectifs : 10 à 35 policiers ou gendarmes supplémentaires là où il y en a le plus besoin. Des effectifs placés, directement sur le terrain, dans les rues, pour combattre les trafics et rétablir le fil de la confiance avec les habitants, les bailleurs sociaux et les élus territoriaux.

Enfin, Laurent Nuñez s'est rendu dans les locaux du Groupement départemental de gendarmerie à Villeneuve d'Ascq, en compagnie du commandant Christophe Husson pour une présentation des moyens spéciaux de la gendarmerie et notamment les drones qui facilitent la gestion des événements.